InternationalesJeunesse

3 000 jeunes volontaires passent l’été en Amérique du Sud

By 24 février 2021 No Comments

11 février 2021 | Luciana Santana Diniz, Division Amérique du SudAdventist Review

Plus de 3 000 jeunes volontaires adventistes du septième jour du projet de mission Caleb ont pris part à des activités de service dans l’État brésilien de Sergipe. Les actions de service du groupe ont reflété ce que des groupes similaires ont régulièrement accompli pendant 10 ans dans les huit pays composant la division sud-américaine de l’Église adventiste.

Comme la plupart des volontaires sont des étudiants, les initiatives de service ont généralement lieu en janvier et février, les mois d’été dans l’hémisphère sud.

À Sergipe, les jeunes ont notamment pris soin des gens en leur proposant des services gratuits de coiffure, de remise en forme, de distribution de nourriture et de cours gratuits sur l’alimentation saine. Des bénévoles adventistes ont également rendu visite aux orphelinats locaux.

En 2021, en raison de la pandémie de COVID-19, les participants ont convenu de suivre les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ont mené des activités qui contribuent à prévenir l’infection. Parmi ces initiatives, les jeunes ont organisé des salons de la santé, sensibilisant à l’importance de renforcer et de soutenir le système immunitaire par un mode de vie sain.

Selon Denill Sousa, coordinateur de Caleb Sergipe, les activités ont été contextualisées pour répondre aux besoins des populations en cas de pandémie. « En prenant toutes les précautions possibles, les jeunes adventistes sont allés de l’avant pour servir leurs communautés », a déclaré Denill Sousa. « L’objectif du groupe était de soutenir le développement physique, mental et spirituel des personnes dans le besoin. Il s’agissait notamment de les aider à développer leur foi en Dieu, à avoir des émotions équilibrées et un corps en bonne santé. Nous espérons que de cette façon, leur système immunitaire pourra être renforcé et devenir plus résistant au virus ».

Le port d’un masque, l’utilisation de désinfectant pour les mains et la distanciation sociale ont permis à Noemia Santos de participer à la coordination d’une foire de la santé dans la capitale de l’État, Aracaju. « Nous avons proposé de vérifier la tension artérielle des gens, de leur couper les cheveux gratuitement, de leur donner des conseils psychologiques et juridiques », a-t-elle déclaré. « Notre mission est d’aider les autres dans un moment de grande incertitude. »

Réunions missionnaires

En plus des initiatives sociales dans tout l’État, chaque soir de janvier, de jeunes volontaires ont coordonné 147 lieux où ils ont proposé des cours sur la santé et des études bibliques. « L’époque dans laquelle nous vivons est très incertaine. La Parole de Dieu nous apporte le soulagement et la force pour affronter les défis avec foi et plus d’optimisme », a partagé Sousa. « Nous avons réparti les volontaires dans nos lieux d’étude biblique, et nous invitons d’autres membres de l’église à se joindre à nous. Il s’agit de trouver l’église adventiste la plus proche de chez vous et de faire partie de cette initiative », a-t-il déclaré.

 

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply