Skip to main content
ADRAInternationales

ADRA fait face à la crise de la faim dans le monde

By 21 septembre 2022No Comments

21 septembre 2022 | États-Unis | Source : ADRA International et Adventist Review

Un récent rapport compilé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’environ 828 millions de personnes, soit un peu plus de 10 % de la population mondiale, ont été touchées par la faim l’année dernière.

Cela représente 46 millions de personnes de plus que celles qui ont été touchées par la faim en 2020 et un nombre stupéfiant de 150 millions de plus qu’en 2019. Avant cela, les niveaux de la faim dans le monde étaient relativement stables depuis cinq ans.

Qu’est-ce qui a changé ?

Covid-19

Il est impossible de surestimer l’impact durable de la pandémie sur la faim dans le monde. Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement, en plus des pertes ou de la diminution de la capacité des soutiens de famille, des agriculteurs, des travailleurs de l’industrie concernée et d’autres encore, ont eu un effet dévastateur sur la sécurité alimentaire des familles et des communautés du monde entier.

Ukraine

Alors que le monde a vu la guerre en Ukraine se dérouler et évoluer sous nos yeux au cours des derniers mois, certains des effets de cette crise n’ont pas fait les mêmes gros titres. L’Ukraine produit environ un tiers du blé mondial, et certaines régions du monde en dépendent pour leur survie. Au moment où cet article a été rédigé, les ports du pays étaient toujours bloqués et les dirigeants du monde entier se démenaient pour combler le manque de cette ressource essentielle.

Augmentation des coûts

L’inflation, la crise ukrainienne et d’autres facteurs font que nous payons plus cher nos produits d’épicerie, le carburant et d’autres produits essentiels. Partout, les gens ressentent la même douleur. Ces pics de coûts font que des millions de personnes sont privées de nourriture et d’autres besoins essentiels, et les organisations de soutien sont confrontées à des limitations dues à l’augmentation du coût des ressources d’aide et du carburant pour les acheminer.

Climatologie extrême

Avant que la Covid-19 et la crise ukrainienne ne deviennent des préoccupations, le monde voyait déjà une fréquence croissante d’événements météorologiques extrêmes. Ces événements suffisent à dévaster les réserves alimentaires, à perturber les cycles agricoles et à plonger des régions entières dans une situation de famine catastrophique.

Si les effets de ces facteurs se font sentir aux quatre coins du monde, les pays de la Corne de l’Afrique, notamment la Somalie, l’Éthiopie et le Kenya, sont actuellement très préoccupés.

Ces pays sont habitués à la sécheresse, mais des années de sécheresse répétée, auxquelles s’ajoutent des troubles permanents, constituent un défi même pour les agriculteurs les plus ingénieux et les communautés les plus résilientes. En outre, ces pays ont longtemps dépendu de l’Ukraine et de la Russie pour une grande partie de leur approvisionnement en céréales, et aujourd’hui les experts signalent une menace de famine.

ADRA a mis l’accent sur la faim au cours des deux dernières années. Lorsque la pandémie de Covid-19 a commencé, l’agence a rapidement reconnu les effets dévastateurs que la pandémie et la réponse qui l’accompagne pouvaient avoir sur la sécurité alimentaire des familles et des communautés.

L’intervention alimentaire d’urgence est une composante du travail d’ADRA dans une crise comme celle-ci. Les projets de sécurité alimentaire de l’organisation, qui s’associent aux communautés pour prévenir la faim et renforcer la résilience en ces temps difficiles, sont tout aussi importants :

  • Pratiques agricoles résistantes à la sécheresse
  • Programmes de repas scolaires pour nourrir les enfants et les maintenir à l’école
  • Jardins familiaux et communautaires
  • Investissement des agricultrices et des groupes coopératifs
  • Éducation nutritionnelle de la mère et de la petite enfance
  • Écoles d’agriculture de terrain pour améliorer les méthodes et la commercialisation
  • Semences, fournitures et autres ressources

Pour en savoir plus sur la crise de la faim et la réponse d’ADRA, consultez le site ADRA.org.


ADRA France

Formulaire de l’association ADRA France. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en application le 25 mai 2018, les données à caractère personnel recueillies dans le cadre du présent formulaire peuvent faire l’objet d’un traitement informatisé par notre société.

Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code QR :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code QR ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Pôle communications

Author Pôle communications

More posts by Pôle communications
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis