ADRAInternationales

ADRA intervient en faisant parvenir une aide cruciale à Saint-Vincent et les Grenadines où un volcan est entré en éruption

12 avril 2021 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Par : ADRA International | DIA

Le vendredi 9 avril, La Soufrière, le plus haut sommet de l’île de Saint-Vincent-et-les Grenadines, est entré en éruption, obligeant plus de 20000 personnes à évacuer. Des cendres et de la fumée ont complètement rempli le ciel, recouvrant les quartiers et les rues de l’île samedi et atteignant d’autres îles comme la Barbade. Les cendres devraient encore tomber pendant les prochains jours, voire pendant les prochaines semaines, et pourraient atteindre même la Jamaïque et certaines parties de l’Amérique du Sud, selon les responsables locaux. Les responsables s’attendent également à ce qu’une autre éruption plus importante se produise.

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) travaille avec les autorités locales dans la Caraïbe pour coordonner les secours.

« Nous avons découvert qu’il y a de grands besoins en ce qui concerne les produits de première nécessité comme la nourriture, l’eau, les kits d’hygiène et de nettoyage et les équipements de protection individuelle, » a dit Alexander Isaacs, directeur d’ADRA pour l’Union Caribéenne ; « Les besoins sont très grands et nous travaillons 24 heures sur 24, pour faire parvenir ces produits essentiels aux personnes touchées. »

ADRA travaille avec les églises adventistes locales sous la direction de l’Union Caribéenne et des autorités locales afin de mettre en place des abris et de fournir de 200 à 300 repas par jour. Au moins dix écoles et églises adventistes sont désignées comme abris officiels pour héberger les personnes évacuées. En raison de la demande croissante, les distributions de repas seront multipliées par deux au cours des jours à venir jours dans le cadre de l’intervention de secours.

« L’éruption a gravement affecté les cultures et les arbres et a interrompu la distribution d’eau potable de courant électrique dans toute l’île. La qualité de l’air est une préoccupation majeure sur l’ensemble de l’île, car elle pourrait avoir un impact sur les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Un autre problème est celui de devoir également faire face aux infections dûes à la COVID-19, qui demeure une menace pour les personnes qui se retrouvent obligées d’évacuer et de se rassembler dans des abris, » a expliqué Alexander Isaacs.

L’éruption la plus meurtrière du volcan La Soufrière s’est produite le 6 mai 1902, tuant près de 1600 personnes, selon un rapport d’informations. La dernière éruption qui s’est produite sur l’île a eu lieu en avril 1979, sans faire de victimes.

Pour apporter votre aide à l’intervention d’urgence d’ADRA à Saint-Vincent-et-les Grenadines, visitez le site ADRA.org/Disasters.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply