ADRAInternationales

ADRA Roumanie répond aux besoins des personnes défavorisées

14 juillet 2021 | Berne, Suisse | Andreas Mazza | ADRA Roumanie | EUD News

Entre février 2019 et juin 2021, dans le cadre du projet  » Atelier ADRA Viile Noi « , 1 500 personnes issues de familles vulnérables ont reçu des vêtements, des masques de protection et du linge de lit, ainsi que divers matériaux textiles. Avec le soutien de 12 bénévoles, dans l’atelier de confection aménagé dans les annexes de l’Église adventiste du septième jour  » Viile Noi  » à Constanța, le projet s’est déroulé en partenariat avec l’Église adventiste du septième jour – Conférence de Muntenia.

À propos de Viile Noi

Le projet « Atelier ADRA Viile Noi » s’inscrit dans le cadre du volet de développement professionnel développé par ADRA Roumanie. L’objectif est de créer une opportunité réelle qui répond aux besoins sociaux de différentes catégories de personnes défavorisées grâce aux articles de vêtements et de literie qu’elles fabriquent.

L' »ADRA Viile Noi » cultive le ministère comme une valeur fondamentale, en partant de l’exemple du Sauveur qui nous a appris que le service aux autres est un ingrédient qui ne doit jamais manquer au menu de l’œuvre de prédication de l’évangile. Les dons et les compétences de l’équipe de couturières sont mis au service de leurs pairs en offrant des services de couture gratuits. « En fonction des besoins, l’équipe s’est mobilisée pour confectionner des articles pour différentes catégories de personnes défavorisées, et dans le contexte de la pandémie de COVID-19, elle a produit des milliers de masques qui ont bénéficié à des centaines de personnes », a déclaré Danubian Modoran, pasteur de l’Église adventiste du septième jour, Viile Noi de Constanța.

Entre février 2019 et juin 2021, plus de 3 000 vêtements ont été confectionnés. Les bénévoles de l' »Atelier ADRA Viile Noi » ont investi une partie de leur temps, de leurs compétences et de leurs talents sans être rémunérés d’aucune manière, la seule satisfaction étant l’adoration de Dieu en servant ses semblables. De plus, toutes les contributions des donateurs (de quelque nature que ce soit) sont réinvesties dans la fabrication des produits destinés aux bénéficiaires.

« Bien qu’il s’agisse d’un projet qui se déroule dans les annexes de l’Église adventiste, toute personne est invitée à y participer volontairement, quelle que soit la religion qu’elle embrasse, la confession religieuse n’étant pas un critère d’éligibilité dans la sélection des bénéficiaires », a déclaré Luminița Pantilie, coordinatrice du projet et volontaire d’ADRA Roumanie.

« Avec un bel esprit d’équipe, l’atelier ADRA Viile Noi, du département de Constanța, [offre un sourire à] aux personnes défavorisées [d’une région locale] qui, pour diverses raisons, ont atteint l’impossibilité d’une durabilité matérielle », a déclaré Bogdan Stănică, responsable du projet ADRA Roumanie. « Avec une équipe déterminée, dans un environnement chaleureux et accueillant, tant les volontaires que les bénéficiaires du projet travaillent en s’adaptant au contexte de la pandémie générée par le virus COVID-19 », a conclu Stănică.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply