ADRAInternationales

ADRA soutient l’initiative  » Discussion sur les oiseaux et les abeilles pour les adolescents  » (The Birds and Bees Talk for Teens)

29 mars 2021 | ADRA Inde | Adventist Review

L’Agence adventiste de secours et de développement (ADRA) en Inde, avec le soutien de Reckitt Benckiser (RB), une société de biens de consommation et producteur de produits de santé, d’hygiène et d’entretien de la maison, est sur le point de lancer un programme de deux ans destiné aux jeunes de 10 à 19 ans, intitulé The Birds and Bees Talk. Parler des « oiseaux et des abeilles » est un euphémisme courant pour désigner une discussion des faits de base sur le sexe et la reproduction, telle qu’elle est racontée à un enfant.

« L’objectif du programme est d’aider les jeunes à prendre des décisions éclairées sur leur santé et leurs compétences de vie », a déclaré Rajan Pydimalla, directeur de programme pour ADRA en Inde. « ADRA aide les personnes dans le besoin, en particulier les plus vulnérables, comme les femmes, les personnes âgées et les communautés minoritaires. Les enfants ne font pas exception. Le fait d’avoir des conversations ouvertes grâce au programme The Birds and Bees Talk permet aux jeunes de poser des questions, de comprendre ce que les résultats de la vie signifieront en fonction des décisions qu’ils prennent, et de prendre les mesures appropriées en grandissant. ADRA est reconnaissante à RB de soutenir une initiative indispensable et de faire avancer une cause qui profite aux générations à venir. »

Le programme se compose de 27 cours dans le cadre d’un programme innovant et attrayant conçu pour combler le manque d’informations sur la santé et les droits génésiques et sexuels des jeunes et leur fournir un module complet de compétences de vie qui aborde le pouvoir, la protection et le plaisir.

D’ici 2023, le programme vise à atteindre deux millions d’enfants dans les écoles publiques et privées de six États du nord-est de l’Inde : Arunachal Pradesh, Manipur, Sikkim, Mizoram, Meghalaya et Nagaland.

Pour obtenir le soutien de la communauté, ADRA et RB ont organisé un rallye à vélo, en collaboration avec Royal Motors Group, à Imphal, Manipur, avec la participation de plus de 50 cyclistes. Les cyclistes portaient un t-shirt bleu royal avec le logo The Birds and Bees Talk et ont parcouru près de 110 kilomètres entre Imphal East et Bishnapur pour souligner l’importance de la prise de décision, du consentement et des compétences de vie pour les adolescents.

Des représentants du gouvernement, dont le ministre des Ressources en eau, de la Jeunesse et des Sports, et le secrétaire adjoint à la gestion des revers et des catastrophes, étaient présents pour donner le départ du rallye à vélo. D’autres dignitaires ont également assisté à l’événement et ont félicité RB et ADRA pour leurs efforts concertés pour atteindre les adolescents de l’État.

« L’adolescence est un âge crucial pour développer une compréhension de sa santé et des compétences de vie essentielles », a déclaré Ravi Bhatnagar, directeur des affaires externes et des partenariats pour RB Health. Avec le programme « The Birds and Bees Talk », nous avons mis au point des moyens attrayants de donner aux adolescents les moyens d’acquérir une pensée critique, une prise de décision, des connaissances, une attitude et des valeurs essentielles. Notre objectif est de promouvoir des comportements sains afin que les adolescents des États du nord-est deviennent des adultes responsables et en bonne santé. »

« Ce partenariat vise à éduquer les adolescents sur leur corps, leur santé et leur bien-être, et à les rendre responsables de leur vie », a déclaré Weston Davis, directeur national d’ADRA en Inde. « Nous sommes reconnaissants envers les enseignants, les responsables communautaires et les dirigeants gouvernementaux qui ont soutenu ce programme. Nous sommes particulièrement reconnaissants à RB, qui a joué un rôle essentiel dans la réalisation de cet événement. »

L’Inde a la plus grande population d’adolescents au monde, avec plus de 253 millions d’adolescents âgés de 10 à 19 ans, selon l’UNICEF. Cette tranche d’âge est composée d’individus qui se trouvent dans une phase de transition de leur vie et qui ont besoin d’une nutrition, d’une éducation, d’une sensibilisation à la sexualité, de conseils et d’une orientation appropriés pour devenir des adultes en bonne santé.

En raison d’un certain nombre de défis socio-économiques, de nombreux adolescents en Inde n’ont pas accès à des informations précises et adaptées à leur âge sur les questions ayant un impact sur leur vie, selon une étude de 2015. Les adolescentes, en particulier, sont très vulnérables en raison de l’inégalité entre les sexes qui prévaut et qui se traduit par un abandon précoce de l’école, une stigmatisation sociale autour de sujets tels que le sexe et les menstruations, ainsi que des mariages et des grossesses précoces.

Les états de la région du nord-est auraient une prévalence élevée du VIH chez les adultes, notamment le Mizoram (2,32 %), le Manipur (1,18 %) et le Nagaland (1,45 %), qui sont bien plus élevés que la prévalence nationale moyenne (0,22 %) en Inde. À Manipur, le groupe d’âge le plus productif (15-39 ans) enregistre le taux maximal de décès dus au VIH. La population jeune de la région est vulnérable dans le contexte de l’infection par le VIH, en particulier pour les consommateurs de drogues.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply