ADRACoronavirusInternationalesSanté

AdventHealth et ADRA contribuent à la construction d’une deuxième centrale d’oxygène au Pérou

By 20 novembre 2021 No Comments

19 novembre 2021 | Florida, États-Unis | AdventHealth | ANN

Le Pérou a eu, à un moment donné, le taux de mortalité par habitant le plus élevé du monde pour la COVID-19, une crise qui a alimenté un besoin sans précédent d’oxygène dans ce pays montagneux où les hôpitaux n’ont pas accès à leurs propres générateurs d’oxygène et dépendent plutôt de sources externes.

La Clínica Americana de Juliaca et la Clínica Adventista Ana Stahl (Iquitos) étaient autrefois deux de ces hôpitaux dépendants, mais ce n’est plus le cas. Grâce aux contributions d’AdventHealth, de l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA), de la Fondation Rotary et d’autres donateurs, Clínica Americana a ouvert sa propre usine d’oxygène au printemps dernier, et Clínica Adventista Ana Stahl a inauguré sa nouvelle usine en octobre.

« Les centrales d’oxygène représentent la sécurité et la confiance pour un établissement de santé, son personnel et sa communauté. Cela signifie que nous savons que nous pouvons compter sur une source vitale et que nous pouvons également servir efficacement la communauté », a déclaré Cesar Valera, directeur financier de la Clínica Adventista Ana Stahl. « Nous avons des projets sociaux et communautaires que nous menons activement avec les gouvernements locaux, et cette usine nous aidera à poursuivre le ministère de guérison de Jésus lors de la réalisation de ces projets. »

Avant l’installation de leurs propres usines, le personnel de la Clínica Americana et de la Clínica Adventista Ana Stahl devait faire la queue dans des usines privées et payer l’oxygène au réservoir à des prix dix fois supérieurs au coût normal en raison de la demande écrasante. Cette situation a constitué un défi important pour les hôpitaux ruraux, en particulier pour le campus Ana Stahl, durement touché, dont les portes ont été fermées pendant 30 jours en raison d’une infection généralisée et d’un manque de personnel.

« Lorsque la Clínica Adventista Ana Stahl a fermé, les gens frappaient aux portes et grimpaient sur les murs dans une tentative désespérée d’obtenir des soins médicaux. Plusieurs membres du personnel étaient gravement malades et ont été admis aux soins intensifs et placés sous ventilateur », a déclaré Greg Hodgson, directeur des initiatives de santé mondiale à Centura Health, un partenariat régional d’AdventHealth. « Maintenant, ils disposent d’un approvisionnement sûr en oxygène et sont prêts à relever les défis qui les attendent. Cette usine à oxygène est un signe de vie ».

Les deux usines à oxygène ont coûté environ 500 000 dollars au total et aideront les hôpitaux à répondre à toute future vague de COVID-19, ainsi qu’à toute autre maladie respiratoire qui pourrait survenir.

« La pandémie est loin d’être terminée. La COVID-19 dévaste encore des communautés à travers le monde, et ADRA s’engage à fournir une aide humanitaire au Pérou et dans le monde entier. ADRA est reconnaissante de son alliance avec AdventHealth et d’autres partenaires de confiance pour soutenir les cliniques et les hôpitaux du monde entier avec des équipements essentiels tels que les centrales à oxygène qui aideront à sauver plus de vies au Pérou », a déclaré Alex Balint, directeur des partenariats d’entreprise et sociaux pour ADRA. « ADRA poursuivra ses efforts pour mobiliser des équipements de protection et des fournitures médicales essentielles pour protéger la communauté et aider à combattre cette pandémie. »

AdventHealth Global Missions travaille activement avec ADRA Inde pour établir des usines d’oxygène en Inde et collecte également des fonds pour en installer une à l’hôpital adventiste d’Haïti.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply