CoronavirusInternationalesSanté

AdventHealth s’associe à des églises dans tout le pays pour fournir des vaccins COVID-19

17 avril 2021 | États-Unis | AdventHealth | ANN

Plus d’un tiers des Américains ont déclaré qu’il était peu probable qu’ils se fassent vacciner contre le COVID-19 ou qu’ils n’étaient pas sûrs de le faire, selon une étude publiée plus tôt cette année par la revue « Vaccine ». AdventHealth travaille activement à réduire ces chiffres en amenant les vaccins directement au cœur de nombreuses communautés – l’église locale.

Les lieux de culte ont une importance particulière pour des millions de croyants américains. Pour beaucoup, l’église est le lieu où les familles célèbrent des événements marquants tels que les mariages, les baptêmes, etc. C’est là que les générations se rassemblent (même virtuellement, comme l’a montré la pandémie) pour s’encourager dans les moments les plus difficiles.

« L’église est le lieu auquel beaucoup de gens font confiance », déclare Ted Hamilton, MD, responsable de l’intégration des missions pour AdventHealth. « Les générations font confiance à l’église et les générations fréquentent la même église – grands-parents, parents et enfants. C’est là qu’ils vont pour être ensemble et pour être réconfortés. Les églises constituent un merveilleux véhicule social pour la diffusion de messages importants. »

À Leawood, au Kansas, AdventHealth Shawnee Mission fait équipe avec l’église de la Résurrection pour vacciner les personnes âgées chaque semaine jusqu’en mai, car cette grande église méthodiste unie peut accueillir jusqu’à 3 500 personnes. Lors de la première campagne de vaccination COVID-19 organisée par AdventHealth, environ 2 000 personnes âgées de plus de 65 ans ont été vaccinées.

« Nous sommes reconnaissants d’être une ressource pour la communauté et d’aider nos responsables locaux de la santé avec le déploiement du vaccin COVID-19 », déclare Sam Huenergardt, directeur général de la région Mid-America d’AdventHealth. « L’église de la Résurrection est un merveilleux partenaire et nous apprécions l’opportunité de nous unir au service de la communauté, en travaillant vers l’objectif commun de vaincre le virus et de revigorer l’espoir. »

Si l’hésitation à se faire vacciner est un problème qui touche l’ensemble de la population américaine, les chiffres sont plus élevés chez les personnes de couleur.

Au 31 mars 2021, AdventHealth a interrogé 195 000 personnes sur leur état de préparation à la vaccination. Parmi les participants ayant des données d’enquête sur les caractéristiques démographiques de la race/ethnie, 70 % des participants afro-américains ont déclaré une probabilité positive de se faire vacciner, contre 77 % des participants caucasiques. Les données montrent une tendance à la hausse de la préparation à la vaccination dans toutes les races/ethnies depuis octobre 2020, mais un écart subsiste.

L’hésitation à se faire vacciner, alimentée par des exemples historiques et modernes de préjugés médicaux et de préjudices subis par les afro-américains, associée à des problèmes d’accès aux vaccins, ralentit le taux de vaccination au sein de la population afro-américaine.

« Le problème avec les groupes minoritaires, c’est qu’il y a une grande méfiance à l’égard du corps médical », explique Alric Simmonds, MD, responsable de l’équité en matière de santé chez AdventHealth. « Nous comprenons les craintes et les hésitations des personnes qui sont sceptiques à l’égard de cette vaccination, et nous avons formé un sous-comité sur les hésitations à l’égard des vaccins dans le cadre de notre groupe de travail sur les vaccins. Nous examinons maintenant comment nous pouvons nous associer aux églises, aux fraternités, aux sororités, etc. pour voir si nous pouvons faire parvenir les vaccins à ces communautés. »

L’église historique Black Macedonia Missionary Baptist Church de Zephyrhills, en Floride, est l’une des églises avec lesquelles AdventHealth s’est associé pour aider à fournir des vaccins à ces communautés de couleur. Lors d’un événement organisé en février, AdventHealth Zephyrhills a vacciné des fidèles âgés de 65 ans et plus. Geneva Bourne était l’une de ces personnes.

« J’ai des amis qui ont été touchés par le COVID et c’est l’une des raisons pour lesquelles je suis ici aujourd’hui pour m’assurer que je ne l’attrape pas », dit-elle. « Je pense que nous devons amener le vaccin dans nos quartiers, l’amener aux gens, et les éduquer sur ce dont il s’agit, et ensuite ils seront capables de l’obtenir. »

Toujours dans l’ouest de la Floride, AdventHealth North Pinellas s’est associé à la Mt. Hermon Missionary Baptist Church, historiquement noire, pour un événement à Tarpon Springs. À Fletcher, en Caroline du Nord, AdventHealth Hendersonville a organisé une clinique dans une autre congrégation historiquement noire, la Greater New Zion Baptist Church, qui est présente dans la communauté depuis 1927. Cet événement a eu lieu le jour de la Journée Martin Luther King, ce qui le rend particulièrement significatif pour les dirigeants et les membres de l’église.

Cela signifie beaucoup pour nous, pour l’église et pour notre communauté », déclare l’évêque de Greater New Zion, Lionel Smith. « Je comprends et la plupart d’entre nous comprennent l’histoire de ce qui s’est passé au sein de notre communauté et de notre peuple. Et il y en a beaucoup qui hésitent à se faire vacciner, alors je suis ravi d’être le premier et de donner l’exemple à mon église et à ma communauté. »

À mesure que l’éligibilité au vaccin s’étend, AdventHealth Hendersonville et ses établissements frères à travers le pays espèrent continuer à travailler avec le clergé local pour mettre en place des cliniques dans les églises locales.

« Les pasteurs des églises occupent une position de respect et d’estime qui se situe au même niveau que celle des médecins et des infirmières », déclare Hamilton. « Je pense que ces cercles peuvent se chevaucher davantage pour le bien de la communauté ».

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply