ADRAInternationales

Au Liban, ADRA fournit du matériel médical d’une valeur de plus d’un million de dollars américains

By 31 décembre 2020 No Comments

Les dirigeants des hôpitaux de Beyrouth, au Liban, reçoivent un compte rendu de la récente expédition de fournitures médicales d’ADRA, qui comprend des EPI, du matériel de chirurgie et des équipements essentiels de secours. [Photo : ADRA au Liban]

L’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) a expédié du matériel médical d’une valeur de plus d’un million de dollars pour aider le Centre Médical LAU-Hôpital Rizk et le Centre Médical Universitaire de l’Hôpital Saint George (SGHUMC) à Beyrouth, au Liban.

Selon les autorités locales, les établissements médicaux qui ont été gravement endommagés par l’explosion massive qui a eu lieu sur le port de Beyrouth le 4 août 2020, sont submergés par l’augmentation de nouveaux cas de coronavirus. Le Liban fait également état d’environ 2000 infections par jour; les hôpitaux atteignent leur capacité maximale et manquent de matériel pour traiter les patients atteints de COVID-19, les personnes gravement malades et celles qui souffrent d’autres maladies chroniques.

« La vitesse à laquelle se répand l’épidémie, et l’ampleur qu’elle a atteint au cours des dernières semaines posent d’innombrables défis aux hôpitaux et aux personnels de santé du pays. ADRA s’engage à poursuivre les efforts de secours dans le cadre de l’épidémie de COVID-19, dans le but de protéger les professionnels de santé, d’aider les survivants et de protéger les familles et les enfants, » a déclaré Frank Reimann, coordonnateur des interventions d’urgence d’ADRA à Beyrouth. « Nous devons continuer à prier pour le peuple libanais et à soutenir ADRA pour nous assurer que l’aide humanitaire parvienne à ceux qui en ont besoin le plus rapidement possible. »

ADRA a fait don de 50 palettes de fournitures médicales contenant des milliers d’EPI, des gants, des écrans faciaux, du matériel chirurgical et des équipements essentiels pour sauver des vies, afin d’aider le Centre Médical LAU – Hôpital Rizk et le Centre Médical Universitaire de l’Hôpital Saint George (SGHUMC) à fournir des soins de haute qualité aux communautés les plus vulnérables.

Des représentants du Centre Médical LAU-Hôpital Rizk et du Centre Médical Universitaire de l’Hôpital Saint George (SGHUMC) à Beyrouth, au Liban, posent avec des responsables d’ADRA devant l’un des hôpitaux ayant reçu 25 conteneurs de matériel médical. [Photo : ADRA au Liban]

« Au nom de la direction du Centre Médical LAU-Hôpital Rizk, nous exprimons notre plus profonde gratitude pour la contribution d’ADRA et son don généreux. Suite à l’explosion massive et horrible qui a eu lieu à Beyrouth en août, des donateurs comme ADRA ont ouvert la voie pour nous aider à reconstruire nos centres médicaux et à soutenir de nombreux patients, » a déclaré Saad El Zein, assistant du président pour les projets spéciaux de l’hôpital. « Avec des donateurs patriotes et socialement responsables ainsi que des équipes médicales dévouées et pleines de compassion, nous avons l’assurance que nous sortirons plus forts de cette catastrophe que jamais auparavant. »

Le système de santé libanais était déjà aux prises avec la pandémie et la crise financière actuelle que connait le pays avant que l’énorme explosion n’ait de graves répercussions sur les établissements médicaux. Au SGHUMC, situé à un peu moins de deux kilomètres du site de l’explosion, plusieurs personnes ont été tuées et des centaines d’infirmiers, de médecins et de patients ont été blessés. L’institution médicale a également indiqué qu’il y avait plus de 50 millions de dollars US de dégâts. Les responsables de l’hôpital disent qu’ils utiliseront les fournitures médicales d’ADRA pour rétablir les services et créer une clinique communautaire pour les familles et les enfants.

« C’est une énorme initiative, ce qu’ADRA a fait pour soutenir le secteur de la santé libanais et notamment nos deux hôpitaux, qui ont souffert plus que beaucoup d’autres et sont toujours en difficulté suite à l’explosion du 4 août. Les conséquences de cette catastrophe, avec les complications économiques et financières difficiles que nous connaissons, représentent une menace sérieuse de l’effondrement du système national de santé, » a déclaré Dimitri Haddad, directeur administratif principal du SGHUMC. « Nous utiliserons les articles donnés par ADRA pour soutenir notre communauté et notre population qui recherchent des soins dans notre centre médical et nous accorderons une attention particulière aux plus indigents parmi nos patients. Nous apprécions grandement la contribution d’ADRA. »

L’expédition de matériel médical d’ADRA est le dernier effort de secours en date pour soutenir la nation libanaise. L’agence humanitaire a intensifié ses interventions d’urgence le jour où l’explosion meurtrière a tué plus de 200 personnes, blessé au moins 6000 autres et laissé plus de 300000 personnes sans-abri. Les équipes d’intervention d’urgence d’ADRA, travaillant en collaboration avec l’Église adventiste et d’autres partenaires, sont sur le terrain pour fournir en urgence de la nourriture, de l’eau et des bons d’espèces pour les réparations des abris. ADRA soutient également ceux qui sont les premiers à intervenir et mène des évaluations des établissements de santé pour répondre à leurs besoins.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply