Internationales

De l’aide aux communautés vénézuéliennes inondées par l’ouragan Eta

By 15 décembre 2020 No Comments

Quelques-unes des maisons endommagées dans les rues de Táchira, dans l’ouest du Venezuela, après que les pluies torrentielles de l’ouragan Eta ont inondé de nombreux quartiers le 7 novembre dernier. Une photo de l’Union ouest-vénézuélienne.

Le 2 décembre 2020 | Barquisimeto, Venezuela | Yosainy Oyaga de Colina et le département de nouvelles de la Division interaméricaine

L’Église adventiste du septième jour de l’ouest du Venezuela s’est mise à l’action pour aider des centaines de familles affectées par les pluies torrentielles qui ont fait déborder les rivières et inondé plusieurs quartiers de l’État de Táchira le mois dernier.

D’après les autorités, de nombreux districts municipaux ont été laissés sans électricité ni eau potable.

« Parmi les premières communautés à avoir été affectées par les pluies, il y a celle de Rubio, où 3 345 personnes ont subi des inondations lors de la première semaine, a expliqué Ever Becerra, directeur des communications pour la Fédération du sud-ouest du Venezuela. Mais on estime que plus de 10 000 familles sont sinistrées. » Puis 750 autres personnes ont aussi été affectées, dont 50 familles adventistes, dans la communauté de Santa Ana et plusieurs autres quartiers environnants.

Julio Palacio, directeur régional d’ADRA pour le territoire de la Fédération du sud-ouest du Venezuela, en compagnie d’un groupe de bénévoles de Pregonera, en Táchira, avec de la nourriture pour les familles sinistrées. Une photo de Karina de Palacio.

« Nous sommes réellement inquiets par rapport à la catastrophe du 7 novembre à cause de laquelle de nombreuses familles ont tout perdu », a dit le pasteur Marcial Escobar, président de l’Église du sud-ouest du Venezuela.

Julio Palacio, directeur régional de l’Agence de développement et de secours adventiste (ADRA), a mentionné que quelque 3 030 sacs de nourriture ont été distribués au sein des communautés les plus affectées, et ce grâce à l’aide de 200 membres d’église bénévoles. Les sacs comprenaient notamment des denrées non périssables, des arepas, des plantains, des légumes et des vêtements. En plus, un groupe de professionnels a offert des services médicaux gratuits à plus de 600 personnes.

« Nous avons lancé un appel aux membres à donner des aliments non périssables, des vêtements en bon état, des chaussures, des médicaments, des matelas, des draps, des couvertures, de l’eau et des biberons, a dit M. Palacio. En dépit de la situation [économique] du pays, nous avons reçu tellement de choses, incluant même des articles scolaires, que nous avons pu apporter de l’espoir à beaucoup de familles. »

L’équipe de secours BASE de l’Église adventiste a aidé des gens dans l’une des communautés de Táchira, dans l’ouest du Venezuela, peu après les inondations causées par l’ouragan Eta. Une photo de l’Union ouest-vénézuélienne.

Selon le pasteur Orlando Ramírez, président de l’Église de l’ouest du Venezuela, l’Union a immédiatement libéré des fonds pour les victimes de la catastrophe en Táchira.

« Les fonds ont été envoyés pour nourrir les familles durant les premiers jours suivant la catastrophe. Et après l’évaluation des dommages, nous avons mis en place un plan de secours pour ADRA International. Nous tentons maintenant de décider comment nous occuper des membres de l’Église qui ont été directement affectés et réparer la seule église adventiste endommagée à Santa Elena, en Táchira. »

Andrea Rojas, bénévole et amie d’une famille sinistrée, a dit que cette dernière était toujours en état de choc. « Ils ont perdu leur maison ainsi que leurs deux voitures, qui ont été emportées par les eaux. Ils ont dit qu’ils auraient beaucoup de difficulté à récupérer ce qu’ils avaient. » Puis Mme Rojas a ajouté que la plupart des familles étaient restées dans leur maison endommagée de Santa Elena. « Certaines d’entre elles sont dans une situation très difficile, car elles n’ont nulle part ailleurs où aller. D’autres, plus chanceuses, ont pu se reloger chez des membres de leur famille. »

Karina de Palacio (au centre), directrice des ministères des femmes et des enfants, en égo-portrait avec des membres d’église bénévoles qui assemblent des trousses d’articles scolaires pour les enfants affectés par les inondations de Táchira du mois dernier. Une photo de Karina de Palacio.

Les dirigeants de l’Église de l’ouest du Venezuela ont dit que de l’aide continuerait d’être offerte aux sinistrés de Táchira au cours des prochaines semaines. L’Église a récemment distribué des articles scolaires et des trousses de toilette à des dizaines d’enfants des quartiers affectés en organisant une activité spéciale de camp de vacances d’un jour.

Pour en apprendre davantage sur l’Église adventiste de l’ouest du Venezuela, veuillez visiter son site internet sur uvoc.com.ve.


Kelly Santander a contribué à ce rapport.


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply