Skip to main content
Actualités Religieuses

Découverte d’un manuscrit ancien : une fenêtre sur l’enfance de Jésus

21 juin 2024 | Paris, France | BIA-ANN

Un papyrus antique, longtemps ignoré à la bibliothèque de l’Université de Hambourg, a été identifié comme la plus ancienne copie survivante de l’Évangile de l’Enfance selon Thomas. Datant du 4e au 5e siècle, ce fragment offre un aperçu précieux des premiers jours du christianisme.

Une découverte remarquable

Le Dr Lajos Berkes de l’Université Humboldt de Berlin et le Professeur Gabriel Nocchi Macedo de l’Université de Liège ont récemment authentifié ce fragment. Jusqu’à présent, la plus ancienne version connue de cet évangile apocryphe était un codex du 11e siècle. Ce manuscrit, écrit en grec, est daté du 2e siècle après Jésus-Christ et raconte des épisodes de l’enfance de Jésus, très populaires dans l’Antiquité et au Moyen Âge.

Méthodologie et contenu

Le fragment, mesurant 11 x 5 cm, contient treize lignes de texte en grec. Initialement considéré comme un document banal en raison de son écriture maladroite, il a été réexaminé grâce à des outils numériques. Les chercheurs ont d’abord identifié le nom de Jésus, puis ont reconnu des termes clés correspondant à des épisodes connus de l’Évangile de l’Enfance selon Thomas.

Importance et origine

Les chercheurs pensent que ce fragment pourrait provenir d’un exercice d’écriture dans une école ou un monastère, en raison de la nature irrégulière de l’écriture. Le texte décrit le début de l’épisode des “moineaux vivifiés”, où le jeune Jésus façonne des oiseaux en argile et leur donne vie, un miracle décrit dans cet évangile apocryphe.

Implications pour la recherche

Cette découverte confirme que l’Évangile de l’Enfance selon Thomas a été écrit à l’origine en grec et offre de nouvelles perspectives sur la transmission de ce texte. Selon Berkes, cette trouvaille est d’un intérêt exceptionnel pour la recherche, non seulement en raison de son ancienneté, mais aussi pour les nouvelles informations qu’elle apporte sur la diffusion des écrits apocryphes.

Cette découverte est une avancée majeure dans la compréhension des écrits apocryphes et leur influence sur la culture chrétienne des premiers siècles. Elle offre également un aperçu fascinant des méthodes éducatives et de copie des textes dans les communautés chrétiennes anciennes.

Suivez le BIA sur les réseaux sociaux

Facebook| Instagram | YouTube | Twitter


 

Restez informés, abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières actualités du BIA-ANN et de la communauté adventiste en France. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

BIA-ANN : Ensemble pour une foi vécue au quotidien

Author Pôle communications

More posts by Pôle communications
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis