Internationales

Des garçons adventistes retrouvés après avoir été perdus pendant deux jours en pleine mer

17 mai 2021 | Maryellen Hacko | Adventist Record

Après avoir été perdus pendant plus de 50 heures en haute mer, une équipe de recherche et de sauvetage aérienne a localisé les trois jeunes garçons adventistes – âgés de 11, 14 et 16 ans, qui avaient disparu dans les eaux au large de l’île de Mota Lava au Vanuatu le vendredi 14 mai.

L’équipe de recherche a commencé le vendredi soir, composée de plusieurs bateaux et du Dr Mark Turnbull à bord de son avion Wings of Hope, et a continué pendant tout le sabbat et jusqu’au dimanche après-midi, lorsque les chercheurs dans l’avion du Dr Turnbull ont finalement retrouvé les garçons au milieu de l’océan.

Où les garçons ont été trouvés.

Les garçons étaient des Éclaireurs de l’île de Mota Lava, dans la province de Torba, et étaient apparemment partis à la pêche. Les habitants des îles du Pacifique ont prié pour les garçons perdus tout au long du week-end.

Selon un post sur Facebook de Mark Naomi Turnbull, les garçons ont été retrouvés dérivant vers l’est, dans « un endroit où les navires kopra ne vont jamais, les avions domestiques ne volent jamais et les petits bateaux ne passent jamais ».

Dans un autre post sur Facebook, le Dr Turnbull – qui faisait partie de l’équipe de recherche et de sauvetage – a décrit comment ils ont largué des bouteilles d’eau (à moitié remplies, pour qu’elles flottent), des noix de coco, des bananes, une torche étanche, des pamplemousses et une note disant « un bateau arrive » depuis l’avion, avant que les bateaux ne puissent arriver à leur emplacement et les secourir.

Au moment du sauvetage, les bateaux de la police avaient dévié de 10 à 15 miles de leur route et se dirigeaient vers le sud, dans la mauvaise direction.

« Nous avons pris conscience que si nous n’étions pas allés vers l’est… (là où les bateaux et les avions ne volent jamais), ces trois garçons auraient probablement été perdus… et on ne les aurait peut-être jamais revus », peut-on lire dans le message. « J’ai envie de dire, ‘Halleluajah ! Mission accomplie ! »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply