CoronavirusInternationalesJeunesseSanté

Des jeunes de Sergipe donnent leur sang aux patients des soins intensifs

27 mars 2021 | Brésil | Liciana Santana Diniz | DSA | ANN

Pendant la période de pandémie du nouveau coronavirus, la demande de banques de sang a considérablement augmenté dans tout le pays au Brésil. Par conséquent, plus de 200 jeunes adventistes des villes de Lagarto et Tobias Barreto, dans le Sergipe, ont uni leurs forces et ont décidé de célébrer la Journée mondiale de la jeunesse, au cours de laquelle les jeunes adventistes font du bien à la communauté. Le sabbat dernier, le 20 mars, ils ont donné leur sang au centre médical José Viera Filho, situé dans la ville de Lagartense.

Des plans avaient été prévus à l’avance pour éviter la foule, et toutes les mesures de protection pour lutter contre le COVID-19 ont été suivies avec attention. La mobilisation du don de sang a eu lieu pendant la semaine à travers les réseaux sociaux, motivée par les défis virtuels destinés aux jeunes d’Amérique du Sud.

Emanuelle Imperatriz, 20 ans, vit à Tobias Barreto, une ville située à la frontière de l’État de Bahia. À 5 heures du matin, elle se préparait à se rendre à Lagarto. Donneur régulier, elle dit que contribuer à la banque de sang dans cette phase de pandémie était très spécial et significatif.

« Des événements imprévus se sont produits au cours de la semaine, et notre club de jeunes a presque renoncé à se rendre dans la ville de Lagarto aujourd’hui pour faire le don. Mais la nécessité de la banque de sang était constamment annoncée, et nous avons été sensibilisés pour venir, en suivant tous les protocoles de sécurité. En ce jour, la Journée mondiale de la jeunesse adventiste, nous avons eu l’occasion de sauver de nombreuses vies qui ont été touchées par le COVID-19. Je suis très heureuse et avec le sentiment d’une mission accomplie », souligne-t-elle.

Des bonnes actions tout au long de l’année

Paulo Celso, le superviseur biomédical du secteur Opérations et Logistique de l’Institut d’hématologie de l’hémothérapie de Sergipe, affirme que toutes les mesures de sécurité ont été pensées et planifiées pour préserver la santé des donneurs et des patients de l’institution. « Nous suivons strictement les protocoles sanitaires de lutte contre le COVID-19 pour protéger nos donneurs de sang et nos patients. Ce fut une bénédiction de recevoir des dons de jeunes de l’Église adventiste dans ce moment critique de pandémie que nous traversons », analyse-t-il.

Selon le pasteur Denill Morais, directeur de la jeunesse de l’État de Sergipe, la Journée mondiale de la jeunesse adventiste est aussi une journée pour célébrer les actions sociales que les jeunes réalisent tout au long de l’année. « Les jeunes ont donné du sang ce sabbat, qui est célébré à leur journée. Mais c’est le mode de vie de ce groupe tout au long de l’année. Félicitations à nos guerriers qui, même au milieu d’une pandémie, ont cherché des moyens alternatifs, créatifs et sûrs pour prêcher l’amour de Jésus et aider les autres », souligne-t-il.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply