Internationales

Des volontaires aident les survivants des inondations dans la région de Vitória au Brésil

23 mars 2021 | Leonardo Saimon | ANN

Après des jours de fortes pluies, les capixabas d’Espírito Santo, au Brésil, ressentent encore les effets des dégâts causés par les tempêtes. C’est pourquoi un groupe de volontaires s’est réuni pour venir en aide aux survivants des inondations à Serra, Grande Vitória. Ils sont issus de divers fronts sociaux de la région d’Eldorado qui ont décidé de se mobiliser pour distribuer des vêtements, des chaussures, de la nourriture et, dans certains cas, même des meubles et des appareils électroménagers.

Cette collaboration, à laquelle ont participé le Club du troisième âge, l’Église adventiste du septième jour (IASD), Pastoral da Criança et l’Association de quartier, a donné lieu à des actions développées en l’espace d’une semaine pour venir en aide aux personnes les plus touchées. Le mouvement a commencé le jeudi 11 mars, avec la distribution de soupe à une cinquantaine de familles.

« La pluie a sérieusement affecté notre région, nous avons donc décidé de nous mobiliser pour aider les personnes touchées par les inondations », explique Giuliano Lacerda, l’un des bénévoles. « Nous avons uni nos forces et obtenu de nombreux dons. Nous espérons que cette aide pourra atténuer les dégâts causés ces derniers jours. »

Le samedi 13 mars, une action de soutien a permis de livrer plus de 300 boîtes à repas mises à disposition par la mairie, en plus de 50 paniers de base collectés avec des dons. La mobilisation a également permis de fournir des centaines de vêtements et de chaussures, ainsi que des articles tels qu’une cuisinière, un réfrigérateur, des lits et un matelas. Des exemplaires du livre « A Maior Esperança » ont également été distribués. Ce livre traite de la manière de retrouver l’espoir même au milieu des crises.

Ana Ventura, responsable de la Pastorale des enfants, explique qu’en raison du travail effectué en permanence avec la communauté, les familles touchées les ont sollicités. Et c’est ainsi qu’est née la nécessité de se mobiliser pour soutenir leur communauté.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply