CoronavirusInternationalesSanté

Deux frères médecins adventistes aux premières lignes dans la lutte contre la COVID-19

By octobre 5, 2020 No Comments

Le Dr Wayne Moore III à l’œuvre aux urgences de l’Hôpital général de Nashville, dans l’État américain du Tennessee. Une photo de Southern Tidings.

Le 20 septembre 2020 | Lucas L. Johnson II de Southern Tidings | DIA

Les médecins adventistes Eric et Wayne Moore sont parmi les nombreux professionnels de la santé du monde entier à être sur les premières lignes dans la lutte contre le nouveau coronavirus qui donne la COVID-19.

Wayne est spécialiste de la salle d’urgence ainsi que président et fondateur de Moore Life Healthcare, qui exploite deux centres de soins d’urgence au centre du Tennessee, aux États-Unis. Ses connaissances s’étendent également au bioterrorisme, à la prévention des pandémies et à l’atténuation de tels événements. D’ailleurs, en 1996, il a fait partie d’une équipe d’atténuation des frappes de type médical en milieu métropolitain que le gouvernement américain avait formée pour diminuer les effets des attaques bioterroristes et des pandémies. En 2005, il a occupé le poste de co-directeur médical d’un programme en bioterrorisme pour l’État du Tennessee qui a conçu un système servant à déterminer la disponibilité des lits de soins intensifs et des respirateurs artificiels en cas d’attentat terroriste ou de pandémie. Les responsables de la santé du Tennessee ont mis le système à jour et l’utilisent pour la pandémie actuelle.

À un moment où il peut être difficile d’accéder à un médecin, il souligne que les services de téléconsultation de son entreprise, offerts notamment par neuf médecins de la famille Moore, ont été bénéfiques. (Un autre membre de la famille entamera prochainement des études en médecine.)

« Nous sommes éparpillés dans tout le pays, a dit Wayne, dont l’expertise a fait de lui une personne-ressource pour des commentaires sur la pandémie. Étant donné la COVID-19, nous pouvons travailler de n’importe quel État et envoyer des ordonnances à la pharmacie des patients de manière électronique. »

L’un des médecins en question est donc son frère Eric, propriétaire du Moore Medical Group, basé à Orlando, en Floride. L’organisation offre des services aux hôpitaux psychiatriques de la Floride et de la Caroline du Nord. Il est également le directeur médical d’AdventHealth Hospice Care à Orlando.

Les deux frères ont été en contact direct avec des patients infectés par la COVID-19 pour leur offrir le meilleur traitement possible ou, dans le cas des mourants, pour les rendre le plus confortable possible.

Au moment d’écrire cet article, les hôpitaux et la plupart des établissements de soins de santé interdisent aux patients de recevoir des visiteurs afin de prévenir la propagation de la COVID-19. Certaines exceptions s’appliquent, comme lorsque le patient est mourant, mais de telles visites demeurent compliquées.

« Lorsqu’il est impossible de dire au revoir… nous savons que [le deuil] est très difficile pour la famille, a expliqué Eric. Nous permettons donc aux gens de faire leurs adieux, mais redoublons de prudence, ne laissant pas les gens affluer dans l’unité et risquer de contracter le virus. »

Il y a quelques années, les frères ont dû dire adieu à leur père, Earl Moore, décédé à 93 ans. Pasteur à temps plein et directeur des services communautaires de l’Union du Sud, il était une inspiration pour toute la famille.

Ils ont raconté que leur père, également vétéran de la Seconde Guerre mondiale, avait converti un vieux véhicule récréatif en camionnette médicale pour offrir des dépistages d’hypertension et de diabète dans des quartiers défavorisés. Il s’est également rendu dans des régions frappées, par exemple, par des ouragans ou des tornades et a assisté à de grands rassemblements publics, comme la Poor People’s March de Washington en 1968.

Wayne se souvient de l’avoir entendu dire, « Nous ne pouvons pas attendre que les gens viennent à nous pour entendre le message; nous devons aller à eux. »

D’une certaine manière, ils continuent de mettre ce principe en application en prenant soin des patients durant la pandémie et en général. Wayne est actuellement en train de former une équipe de professionnels de la santé pour évaluer un traitement potentiel de la COVID-19 aux rayons UV-C qui pourraient tuer le virus dans les poumons.

« Nous traitons des patients, mais Eric et moi… sommes aussi à l’avant-garde de la technologie. Nous espérons utiliser nos connaissances et nos contacts pour atténuer les effets [de la COVID-19] dans les populations les plus nécessiteuses. »


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply