Internationales

Dons à la soupe populaire de Sainte-Croix par des jeunes adventistes

By 27 janvier 2021 No Comments

Le pasteur Robert Wakefield (au centre), directeur administratif de la soupe populaire My Brother’s Table, à Frederiksted, à Sainte-Croix, dans les îles Vierges des États-Unis, aidait, le mois dernier, Sigorney Dorsey, directrice de jeunesse (à gauche) ainsi que les membres d’église Tanaya Loctar (deuxième à gauche) et Violet Pilgrim (à droite) à apporter les denrées à l’intérieur de l’établissement. La classe de l’école du sabbat des jeunes de l’église adventiste Central a donné de l’argent pour aider cette soupe populaire qui nourrit chaque jour des sans-abri et d’autres résidents de l’île dans le besoin. Une photo de Richard Dorsey.

Le 20 janvier 2021 | Ste-Croix, îles Vierges des États-Unis| Fédération des Caraïbes du Nord et département de nouvelles de la Division interaméricaine

Des jeunes de l’Église adventiste du septième jour Central de Sainte-Croix, dans les îles Vierges des États-Unis, voulaient toucher la vie des centaines de personnes qui visiteraient la soupe populaire locale de Frederiksted lors de la période de Noël. Des membres de la classe de l’école du sabbat des jeunes ont donc donné de leur propre argent et recueilli d’autres dons pour un total de 750 dollars américains dans le but d’acheter de la nourriture pour nourrir les gens dans le besoin qui visitent régulièrement la soupe populaire My Brother’s Table Charity.

« La classe de l’école du sabbat cherchait des occasions d’atteindre la communauté, a raconté Vanley Pligrim, l’enseignant de la classe. Nous avons commencé par trois recommandations communautaires, mais étant donné les restrictions, seule My Brother’s Table nous a donné la chance d’aider. » On a demandé aux membres du groupe de faire des dons afin de soutenir le projet humanitaire.

La soupe populaire My Brother’s Table est un centre où des gens peuvent s’arrêter pour un repas gratuit et profiter de la compagnie d’autres personnes. Pendant quelques heures, les gens discutent, tissent des liens et sont traités avec dignité en dépit de leur sort dans la vie. Ainsi, ils peuvent repartir avec une confiance renouvelée.

Le mois dernier, Vanley Pilgrim (à gauche), enseignant de la classe de l’école du sabbat, a remis des contenants de nourriture jetables à la cuisinière de la soupe populaire My Brother’s Table. Une photo de la Fédération des Caraïbes du Nord.

« Nous distribuons 60 à 70 repas par jour, de la très bonne nourriture, en fait, la meilleure nourriture de Frederiksted », a dit Hyacinth George, aide-chef de My Brother’s Table. Elle et Rosemarie Carty, la chef cuisinière, préparent et distribuent chaque jour des repas à tous ceux qui s’arrêtent à l’établissement. Lorsque les denrées ont été livrées, Mme Carty était reconnaissante pour les dons de cette église adventiste.

Puis elle a ajouté, « Tous les jours, de midi à 13 h, les gens dans le besoin peuvent arrêter chez nous et recevoir un repas. Depuis la COVID-19, les repas sont préparés pour emporter, mais cela n’empêche pas les gens de recevoir de la nourriture. Dans la rue, la vie est dure et ils sont heureux de venir ici, dans un endroit sécuritaire et stable pour s’asseoir et manger. »

« Les dons recueillis par la classe de l’école du sabbat des jeunes ont été [augmentés] par le département de jeunesse afin de maximiser le soutien à l’initiative, a expliqué Sigorney Dorsey, directrice de jeunesse de l’Église adventiste Central. Nous voulons montrer à la communauté que nous nous soucions d’elle et que nous désirons répondre aux besoins des gens qui nous entourent. »

Le nouveau centre communautaire de l’église adventiste Central de Sainte-Croix, dans les îles Vierges des États-Unis, offrira de la nourriture et des repas chauds le quatrième jeudi de chaque mois à compter de février. Une photo de la Fédération des Caraïbes du Nord.

Le pasteur Thomas Rose, de l’Église adventiste Central de Sainte-Croix, a félicité les jeunes de son église pour cette initiative. Il a aussi encouragé les membres à continuer de participer au service communautaire.

« Cette année, nous lancerons notre propre initiative communautaire, que nous avons nommée Caring Beyond the Pews@CentralSDA (“Une sollicitude qui dépasse les bancs d’église”) », a annoncé le pasteur Rose le mois dernier. Le programme commencera le 25 février prochain et se tiendra le quatrième jeudi de chaque mois. « Nous préparerons et servirons des repas chauds et distribuerons des trousses de soins aux gens dans le besoin, défavorisés et sans-abri. Nous ouvrirons également nos portes pour la journée à ceux qui voudront entrer, se doucher et se trouver des vêtements dans notre département communautaire. »

L’église avait construit un centre de services communautaires à cette fin, mais la pandémie de coronavirus a retardé les plans, a ajouté le pasteur Rose. « Ce projet en particulier a inspiré notre église à élargir sa mission, à réévaluer son appel et à considérer plus sérieusement aller au-delà des bancs d’église. »

Le centre communautaire est doté d’une grande cuisine commerciale qui servira à nourrir des dizaines de personnes tous les mois.


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply