Skip to main content
EvangélisationInternationales

En Euro-Asie, Noël est synonyme de sensibilisation en décembre – et en janvier également

By 28 janvier 2022No Comments

28 janvier 2022 | Russie | Division eurasiatique | ANN

Une nouvelle série de rapports de la division euro-asiatique de l’Église adventiste du septième jour met en lumière la manière dont les congrégations adventistes de la région ont tiré le meilleur parti de la saison de Noël pour se souvenir de la naissance du Christ, nouer des liens avec leurs voisins et amis, et attirer l’attention des gens sur la Parole de Dieu et le sens de la fête.

Les événements spéciaux organisés sur le territoire comprenaient des célébrations autour de la date traditionnelle du 25 décembre et également dans la première moitié du mois de janvier 2022, car l’Église orthodoxe russe célèbre traditionnellement Noël le 7 janvier.

Les dirigeants adventistes ont déclaré qu’ils appréciaient leurs membres et leurs bénévoles pour cet effort, qui a permis aux membres de différentes régions et pays de souligner la signification de la saison en partageant Jésus dans la nouvelle année, de la Géorgie à l’Arménie et dans diverses régions de la Fédération de Russie.

En Arménie

Avec l’aide du café de nourriture végétalienne Dr. Veggie, la chaîne de télévision adventiste Hope Media Armenia a organisé un événement de Noël fin décembre à Erevan. Des jeunes et des adultes ont été invités à cette rencontre. Les nombreux invités ont pu déguster les délicieux plats végétariens sains de Dr. Veggie. L’organisateur et le présentateur était le directeur de Hope Media, Zaven Gabrielyan, qui est également Dr. Veggie. Il était assisté par le compositeur Edgar Ganjumyan et l’employé du centre médiatique Khachik Hakobyan.

“Les participants ont apprécié la musique interprétée par le compositeur et auteur-compositeur Edgar Ganjumyan”, ont déclaré les organisateurs. “De plus, chaque invité a été invité à donner un montant pour les cadeaux de Noël des familles dans le besoin”. Avec la somme récoltée, les organisateurs ont aidé quatre mères célibataires et leurs enfants.

“Tout était soigneusement organisé !” ont ajouté les organisateurs. “Les invités sont repartis satisfaits, reconnaissants, exprimant le désir de se revoir.”

Dans l’Extrême-Orient russe

Dans l’école chrétienne adventiste d’Abakan, en Khakassie, en Russie, le deuxième trimestre de l’année scolaire s’est achevé avant la fin de l’année. En guise de cadeau pour tous les élèves et enseignants de cette ville, l’école a organisé une pièce de théâtre de Noël intitulée “Le Tsar rejeté”. Elle a été préparée avec le soutien du professeur de l’Institut d’art Vozhdaeva Nina Alexandrovna.

La pièce racontait l’histoire d’un tsar déguisé en paysan pour rendre visite aux citoyens de son royaume. Alors qu’il visitait son royaume, il profitait de l’amusement qui régnait partout, mais il commençait à faire froid le soir, et le tsar décida de chercher un endroit pour dormir. Cependant, pour une raison inconnue, les mêmes personnes qui lui offraient des sourires pendant la journée refusaient de l’héberger. Ce n’est que dans la dernière maison, où vivait la grande famille de la pieuse veuve Anna, que le tsar a été reçu avec joie. Il a été nourri, réchauffé, et invité à lire la Bible. Dans cette famille, on honorait Dieu et on attendait le miracle de Noël.

À partir de cette histoire, le public a été transporté en Palestine à l’époque de la naissance de Jésus.

Des acteurs de la première à la dixième année ont tenté de transmettre l’atmosphère de cette histoire biblique, en jouant les rôles des anges, des bergers, des rois mages, des habitants de Bethléem, ainsi que de Joseph et Marie.

“Pour beaucoup, cette histoire touchante était familière, mais quelques-uns ont écouté l’histoire de Noël pour la première fois”, ont déclaré les organisateurs. “À la fin, tout le monde s’est rappelé le plus grand cadeau de Dieu, notre Sauveur Jésus-Christ !”

Ailleurs en Russie

Dans la ville d’Aksai, des membres adventistes ont organisé un concert de Noël pour les invités. La décoration de la scène comprenait une cheminée, des cadeaux, du thé chaud et une friandise. Le programme comprenait des performances de solistes et de chorales et même un orchestre. Une pièce de théâtre sur la nativité du Christ a également aidé le public à se connecter à la signification de la saison, selon les organisateurs.

“Plus de 2 000 ans se sont écoulés depuis, et le monde se souvient encore de cet incroyable miracle”, ont-ils expliqué. “C’est l’occasion de rappeler aux autres que cette fête n’est pas seulement une occasion de s’amuser, mais aussi de découvrir la véritable essence de Noël !”

À Astrakhan, dans le sud de la Russie, non loin de la mer Caspienne, les adventistes ont organisé un programme spécial de Noël pour les habitants de la ville. Le programme a commencé par la visite d’un invité mystérieux. Entendant le chant sonore des enfants, le bon berger décida de leur rendre visite. Il s’est avéré que le “berger” leur a dit qu’il était le descendant direct de l’un des bergers qui avaient vu le chœur des anges la nuit de la naissance de Jésus.

Avant la fin de la première partie du programme, le pasteur local Igor Kirichenko a également parlé de la signification de la fête. Dans une deuxième partie, enfants et adultes ont appris à faire des anges, des bonshommes de neige, des flocons de neige, des cartes de vacances et des cœurs sur des cannes. Chaque participant est reparti avec un cadeau simple pour se souvenir de l’occasion.

En Géorgie

À Tbilissi, en République de Géorgie, les membres de l’Église adventiste du septième jour Isani ont organisé un programme avec les enfants qui suivent actuellement les cours hebdomadaires d’une initiative de la mission adventiste dans le pays. La célébration spéciale a eu lieu le 9 janvier.

Selon les organisateurs, environ 70 enfants ont participé au programme avec leurs parents et amis. “Ils ont loué Jésus avec des chants et des versets”, ont déclaré les organisateurs. “Les filles en costumes d’anges aux ailes blanches comme la neige et les garçons en rois mages venus d’Orient apportaient de la couleur et attiraient les personnes présentes. Les enfants plus âgés jouaient Joseph et Marie, les Mages et le roi Hérode.”

Le pasteur et organisateur de l’église locale, Dmitry Khudoev, a expliqué la véritable essence de la fête, selon la Bible. “Si Jésus ne nous est né qu’historiquement, alors nous sommes spirituellement morts”, a-t-il déclaré. “Selon la juste déclaration du penseur russe Merab Mamardashvili, ‘Jésus-Christ aurait pu naître autant de fois qu’il le voulait, mais si un jour il ne naît pas en toi, tu es mort’.”

Khudoev conclut : “Puissions-nous mourir quotidiennement au péché et donner une place dans nos cœurs à la naissance de Jésus, notre Sauveur.”


Illon Permyakova, Dmitry Biletsky, Sirota Irina, Daniil Kara, Ekaterina Bochkareva et Elena Karpenko ont contribué à ce rapport, qui s’appuie sur plusieurs articles publiés par la division eurasiatique.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis