Actualités Religieuses

Érythrée : 2 pasteurs arrêtés, un troisième assigné à résidence

04 août 2021 | Portes Ouvertes

La police érythréenne a arrêté 2 pasteurs et en a assigné un troisième à résidence à Asmara, la capitale, il y a 2 semaines. Cette fois, ce sont des pasteurs de l’Église du Plein Évangile en Érythrée qui ont été visés.

Arrestations arbitraires

La semaine du 12 juillet (dates exactes inconnues), à Asmara, le pasteur Ghirmay, âgé de 75 ans et le pasteur Samuel, 74 ans, ont été arrêtés en plein milieu de la nuit à leur domicile. Ils ont été emmenés par des policiers vers un lieu inconnu.

La police s’est également rendue au domicile d’un troisième pasteur, Georgio, 72 ans, dans l’intention de l’arrêter. Georgio a déjà passé 5 ans dans plusieurs prisons avant d’être libéré il y a 7 ans. Quand ils l’ont trouvé malade dans son lit, les policiers ont renoncé à l’arrêter. Mais ce n’est que partie remise : ils ont annoncé au pasteur âgé et souffrant qu’il était assigné à résidence… jusqu’à ce qu’il soit suffisamment rétabli pour être placé en détention.

Un millier de chrétiens emprisonnés

En mars dernier, près de 40 chrétiens ont été arrêtés lors d’une série de raids à Asmara et dans la ville d’Assab, dans le Sud-Est du pays. Ce qui a poussé Mohamed Abdelsalam Babiker dans son rapport annuel à la Commission des droits de l’homme des Nations unies à déclarer :

« Cette vague d’arrestations est la preuve qu’il n’y a eu aucun changement dans la politique répressive du gouvernement à l’égard de la liberté religieuse dans le pays. »

Il est difficile de savoir combien de prisonniers en Érythrée sont détenus en raison de leurs convictions religieuses. Il n’existe pas de statistiques officielles et les prisonniers ne sont jamais inculpés. Mais des sources locales estiment qu’ils pourraient être entre 600 et 1200.

Le courage des pasteurs

Parmi eux se trouve le pasteur Kiflu Gebremeskel pour lequel nous vous avons demandé de prier lors du dimanche de l’Église Persécutée. Ce pasteur et père de 4 enfants n’a jamais eu droit à un procès. Il est en prison depuis 2004 à cause de sa foi.

Dans ce pays, qui arrive en 6ᵉ position de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens, de nombreux pasteurs continuent de prendre soin des membres de leurs églises. Cela malgré les risques encourus. Leur fidélité rappelle celle de l’apôtre Paul qui écrivait dans la lettre adressée aux Philippiens (chapitre 3, verset 8) :

« Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout ; et je les regarde comme de la boue afin de gagner Christ. »


Note de la rédaction : Les articles publiés sous la rubrique “Actualités religieuses » proviennent de sources extérieures à l’Église adventiste du septième jour. BIA-ANN propose ces articles à titre d’information uniquement et n’engage pas l’Église adventiste du septième jour.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply