CoronavirusSanté

Est-ce la grippe ou la COVID-19 ? Ce que disent les médecins

By septembre 16, 2020 No Comments

La saison de la grippe approche à grands pas dans de nombreuses régions des États-Unis et dans d’autres pays. Comme les années précédentes, les médecins recommandent de prendre des mesures préventives comme se laver les mains et se couvrir la bouche et le nez en cas de maladie – des conseils qui semblent être très répandus à l’époque de la COVID-19.

Ara Chrissian est pneumologue interventionnel et médecin en soins intensifs au Pôle Santé de l’Université de Loma Linda, qui s’occupe régulièrement de patients hospitalisés à cause de la COVID-19. Il dit que la menace de grippe associée à la COVID-19 pourrait être extrêmement dangereuse, mais que le fait de prendre les précautions appropriées et la connaissance des symptômes peuvent aider à limiter la propagation.

« Si on ne prend pas de mesures préventives, telles que le vaccin antigrippal qui est recommandé, la saison grippale et la pandémie de coronavirus pourraient en synergie submerger le système de santé, » a dit Ara Chrissian.

Les deux virus se propagent de la même manière – principalement par le biais de gouttelettes respiratoires créées lors de la conversation, de la toux ou des éternuements. Ara Chrissian dit que les virus de la grippe et de la COVID-19 ont également de nombreux symptômes en commun.

« Ils peuvent tous deux provoquer la fièvre, la toux, un essoufflement, des maux de tête, un nez bouché, des courbatures, des maux de gorge et de l’épuisement ou de la fatigue. Ces symptômes seuls ne peuvent pas être utilisés pour différencier les deux, » a-t-il dit. « Cependant, comprendre certaines différences peut nous aider à suspecter l’une par rapport à l’autre, à optimiser la thérapie et à limiter la propagation. »

La Grippe, pas la COVID-19

Selon les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) des États-Unis, les adultes qui ont la grippe semblent être le plus contagieux pendant les quatre premiers jours de la maladie, mais peuvent rester contagieux pendant sept jours. « Avec la grippe, il est possible de propager le virus pendant environ sept jours, l’un de ces jours se situant avant l’apparition des symptômes chez la personne malade, » a expliqué Ara Chrissian.

La plupart des personnes qui contractent la grippe se rétablissent en quelques jours seulement, et si elles n’ont pas de complications, elles peuvent éviter l’hospitalisation et se rétablir complètement. Heureusement, pour les patients qui nécessitent des soins médicaux, les professionnels de santé connaissent bien la grippe et sont bien équipés pour la traiter.

Pour les patients atteints de la grippe, Ara Chrissian affirme que les médicaments antiviraux prescrits contre la grippe et approuvés par la FDA constituent une excellente ligne de défense. « Ceux qui peuvent être hospitalisés à cause de la grippe ou qui présentent un risque plus élevé de complications grippales sont traités avec des médicaments antiviraux dès que possible et on surveille chez eux l’apparition ou l’aggravation des symptômes avec des prestataires qui savent comment combattre cette maladie bien connue, » a-t-il dit.

La différence peut-être la plus notable entre les deux virus respiratoires est la disponibilité de traitements préventifs. « Il existe plusieurs vaccins antigrippaux approuvés créés chaque année en prévision des virus susceptibles de circuler pendant cette saison, » explique Ara Chrissian. « Le moyen le meilleur et le plus simple de se protéger de la grippe et de contribuer à réduire la propagation du virus est de se faire vacciner. Il n’existe pas encore de vaccin pour prévenir la COVID-19. »

La COVID-19, pas la grippe

Un symptôme caractéristique de la COVID-19 est un changement ou une perte de goût ou de l’odorat. Bien que cela ne se produise pas chez toutes les personnes qui contractent la COVID-19 et qu’il s’agisse également d’un symptôme observé lors d’infections virales en cas de rhume ordinaire, cela n’a pas été associé à la grippe. De plus, si vous savez quand vous avez été exposé à une personne malade, Ara Chrissian dit que vous pouvez avoir une meilleure idée du temps pendant lequel vous pourriez être contagieux, même si vous présentez des symptômes légers ou que vous n’en avez pas du tout.

« Une personne atteinte de COVID-19 peut potentiellement propager le virus jusqu’à deux fois plus longtemps qu’une personne atteinte de la grippe, » a dit Ara Chrissian. « Cependant, il y a probablement de nombreux facteurs qui contribuent à la contagiosité d’un individu, ce que nous sommes encore en train d’apprendre. » Il a dit également que le degré et la durée le plus élevé de la contagion semblent être particulièrement notables chez les personnes âgées et celles souffrant de certains problèmes de santé sous-jacents.

Le CDC déclare également que la COVID-19 est liée à plus de situations de propagation rapide que la grippe, ce qui signifie que le virus se propage plus rapidement et plus facilement que dans le cas de la grippe.

Les complications supplémentaires que l’on retrouve souvent dans le cas de la COVID-19 et qui ne sont pas comparables avec la grippe comprennent le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants et le développement de caillots sanguins dans les veines et les artères, entraînant un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

Lors du traitement de la COVID-19, les prestataires continuent de s’informer alors que de nouvelles options de traitement et une meilleure compréhension du virus émergent. « Nous découvrons encore toute l’ampleur de l’impact du virus sur le corps. De nombreuses études, tant au niveau national qu’au niveau mondial, sont en cours pour trouver les meilleurs traitements, » a expliqué Ara Chrissian.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply