Actualités Religieuses

France: Première rencontre entre François Clavairoly, le président de la FPF et le premier ministre Jean Castex

By 22 septembre 2020 septembre 23rd, 2020 No Comments

21 septembre 2020 | Evangeliques.info

François Clavairoly, le président de la Fédération Protestante de France (FPF), rencontrait pour la première fois le premier ministre Jean Castex vendredi 18 septembre à Matignon. Au menu des discussions : crise du Covid, gestion des cultes et future loi sur les séparatismes.

François Clavairoly, le président de la FPF rencontrait pour la première fois le premier ministre Jean Castex vendredi 18 septembre à Matignon. Au menu des discussions : crise du Covid, gestion des cultes et future loi sur les séparatismes.

« Pas question de mesures de restriction nationales, mais éventuellement au niveau local »

« Le premier ministre a insisté sur l’extrême-prudence que devaient adopter les personnes de plus de 65 ans souhaitant se rendre au culte ou à des réunions d’Église. Il m’a assuré qu’il n’était pas question de mesures de restriction nationales, mais éventuellement au niveau local », souligne le pasteur, d’après l’article du site du Journal Réforme publié le 20 septembre.

Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives cet après-midi alors que les taux de positivité et d’incidence sont en augmentation.

Le projet de loi « ne touchera pas les cardinaux de la loi de 1905 »

Très attendue, la future loi sur les « séparatismes » a également occupé les discussions. François Clavairoly, président de la FPF et pasteur a ainsi fait part de ses interrogations à Jean Castex, à quelques jours du dévoilement des contours du projet, le 02 octobre prochain.

« J’ai exprimé ma vigilance sur le terme même de séparatisme, qui ne me paraît pas convenable », rapporte le pasteur sur le site du Journal Réforme. « Si le mot est entré dans le langage courant, le gouvernement n’est pas fixé sur son utilisation. Il cherche encore. » Selon les mots de Jean Castex, le projet de loi « ne touchera pas les cardinaux de la loi de 1905 », assure le président de la FPF.

Discussion apaisée et dialogue ouvert

François Clavairoly soutient également avoir obtenu l’assurance d’une concertation avec les responsables de cultes. Ils pourraient être reçus en fin d’année, avant la présentation en Conseil des ministres. « Cette affaire ne concerne pas que les cultes, mais aussi l’ordre public et les associations 1901 », ajoute le président de la FPF, conscient que « cette loi ne réglera pas toutes les questions : la difficulté à vivre ensemble, à assurer la justice sociale et l’égalité, à permettre l’intégration. Tout ce qui fragilise la République ».

Les dirigeants du Crif, du CFCM et du Consistoire israélite se sont rendus à Matignon jeudi 17 septembre, peu de temps avant le président de la FPF.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply