Skip to main content
Internationales

Fusillade dans une école américaine : les adventistes pleurent et demandent que les politiciens soient tenus pour responsables

26 mai 2022 | NAD | APD

L’administration de l’Église adventiste du septième jour en Amérique du Nord (NAD) a publié une déclaration sur la fusillade à l’école primaire Robb à Uvalde, Texas, le 24 mai, au cours de laquelle un tireur de 18 ans a ouvert le feu et tué 19 enfants et deux adultes. Elle y écrit : “Il s’agit de la fusillade la plus meurtrière dans une école de l’histoire de l’État, et nos cœurs crient d’horreur et de colère face à cet acte horrible”.

Voici la déclaration dans son intégralité :


Nous pleurons et prions pour ceux dont la vie a été irrévocablement changée lorsqu’un tireur a ouvert le feu hier dans l’école primaire Robb à Uvalde, au Texas, tuant 19 élèves et deux adultes. Il s’agit de la fusillade dans une école la plus meurtrière de l’histoire de l’État et nos cœurs crient d’angoisse et de colère contre cet acte diabolique.

Mais alors que nous prions, nous devons faire plus. Nous devons trouver un moyen d’empêcher ce type de violence odieuse et insensée de se produire dans nos communautés. Les rapports nationaux indiquent qu’il y a eu 27 fusillades dans des écoles en 2022 jusqu’à présent, avec des blessés ou des morts. Aucun élève ne devrait vivre dans la crainte de la violence armée. Il est inacceptable que ces fusillades soient normalisées de quelque manière que ce soit.

Les mots d’une déclaration votée par l’Église adventiste mondiale du septième jour il y a plus de 30 ans, avant la rhétorique politique enflammée de l’époque, sont toujours d’actualité : “Les armes automatiques ou semi-automatiques de type militaire sont de plus en plus accessibles aux civils. Dans certaines régions du monde, il est relativement facile d’acquérir de telles armes. On les trouve non seulement dans la rue, mais aussi dans les mains des jeunes à l’école. De nombreux crimes sont commis à l’aide de ce type d’armes. Elles sont faites pour tuer des gens. Elles n’ont pas d’usage récréatif légitime”.

Nous devons sonder nos âmes pour trouver des moyens d’endiguer la vague de violence et implorer nos élus d’agir. Nous devons sonder nos cœurs et nos esprits afin de donner la priorité à la vie humaine.

Comme le déclare la déclaration de l’Église mondiale, “la recherche de la paix et la préservation de la vie doivent être les objectifs des chrétiens. Le mal ne peut être combattu efficacement par le mal, mais doit être vaincu par le bien. Les adventistes du septième jour, avec d’autres personnes de bonne volonté, souhaitent coopérer en utilisant tous les moyens légitimes pour réduire, et éliminer si possible, les causes profondes du crime.”

Nous ne pouvons pas continuer à penser que nous sommes impuissants dans ce domaine. Nous pouvons faire quelque chose. Nous pouvons demander des comptes à nos dirigeants et à nous-mêmes.

Et en écho aux paroles du Psalmiste, puisse Dieu guérir les cœurs brisés et panser leurs blessures (Ps. 147:3, NIV).

Administration de la division nord-américaine


Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis