Actualités Religieuses

Indonésie: le réconfort au milieu du deuil

By 14 décembre 2020 No Comments

2 décembre 2020 | Portes ouvertes

En Indonésie, les chrétiens d’un petit village ont été la cible d’une attaque terroriste. Des partenaires de Portes Ouvertes sont venus soutenir les proches des victimes.

Voyager en Indonésie est actuellement difficile en raison des restrictions imposées par la situation sanitaire. Mais nos partenaires locaux ont pu arriver dans le village de Lemban Tongoa, au centre de l’île de Sulawesi, où quatre chrétiens ont été brutalement assassinés le 27 novembre.

Écouter et consoler les survivants

L’un de nos partenaires nous a dit peu après leur arrivée :

« Je voyais de la tristesse dans les yeux des villageois. Cependant, quand ils nous ont vus, les gens ont souri. »

Accueillis par les habitants, ils ont écouté les survivants décrire l’attaque et ces moments terribles : « Il était environ 8 heures lorsque 8 à 10 hommes armés d’épées et de fusils ont investi le village. Après avoir identifié quatre chrétiens, ils les ont massacrés. Trois hommes ont été égorgés ou même décapités, tandis qu’un quatrième a été brûlé vif dans une maison. Six autres bâtiments, dont l’église de fortune et le poste de l’Armée du Salut, ont également pris feu. » Les assaillants, qui se réclament du groupe terroriste East Indonesia Mujahidin, courent toujours.

Les partenaires de Portes Ouvertes ont ensuite pris le temps de prier avec les familles des victimes et la petite communauté chrétienne locale.

Kandi a perdu son père et son mari le même jour

L’équipe a été particulièrement attentive à Kandi, le visage vide, toujours sous le choc après avoir assisté aux derniers instants de son père et de son mari lors de cette violente attaque. Elle a éprouvé le besoin d’en parler en détail. Kandi raconte aussi comment elle a fui avec ses enfants : « Je portais le plus jeune sur la hanche. Nous avons couru en suivant la rivière, puis grimpé le long d’une paroi rocheuse, jusqu’à atteindre une route. » Heureusement, sa mère restée au village a survécu.

Présents pour apporter du réconfort

Nos partenaires ont la délicate mission de rester quelques jours pour accompagner les familles en deuil et la petite communauté chrétienne traumatisée. Une présence pour dire : « Vous n’êtes pas seuls. Nous sommes debout à vos côtés. » Dans la simplicité, plusieurs ont juste pleuré en apportant des noms et le village devant Dieu, pour demander sa paix qui surpasse toute intelligence. Pour sa part, Brian Peddle, responsable international de l’Armée du Salut a appelé les chrétiens à prier « pour toutes les personnes affectées par ce drame, et de croire qu’à mesure que la paix trouvera sa place, le mal sera vaincu. »

Les partenaires de Portes Ouvertes évaluent la meilleure façon de venir en aide aux familles des victimes et à cette communauté bouleversée par le drame.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply