Skip to main content
Internationales

La mission de l’Union pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord fête ses 10 ans

9 mai 2022 | Kathie Lichtenwalter | Adventist World

Il y a dix ans, l’Église adventiste du septième jour a formé la Mission de l’Union du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENAUM) pour atteindre l’une des régions les plus difficiles du monde.

Seul le temps révélera tout l’impact de la décision historique de 2012, mais les statistiques et les témoignages personnels racontent une histoire de croissance remarquable de l’Église par la puissance du Saint-Esprit, disent les responsables de l’Église.

« Il est clair que Dieu agit dans le cœur de beaucoup, ce dont nous pouvons le remercier », a déclaré Rick McEdward, président du MENAUM depuis 2016.

FLEXIBILITÉ ET SOUTIEN À LA MISSION

Il y a dix ans, après un examen de conscience et des prières, l’Église mondiale a créé le MENAUM à partir de 20 pays qui appartenaient auparavant à la Division transeuropéenne et à la Division euroafricaine (aujourd’hui Division intereuropéenne). Cette décision sans précédent a également rattaché MENAUM directement au siège de l’église mondiale et a réorganisé ses services pour une plus grande flexibilité et un meilleur soutien dans sa mission.

Au moment de son organisation, le MENAUM comptait environ 3 100 membres sur une population de 525 millions d’habitants, soit un adventiste pour 170 000 personnes. En 2021, le nombre de membres avait augmenté de 82 % pour atteindre 5 668 personnes, soit un adventiste pour 97 000 personnes dans une région dont la population avait atteint 550 millions d’habitants. En outre, le nombre d’églises de maison a plus que triplé, passant de 25 à 85 entre 2016 et 2021, et le nombre de petits groupes est passé de 65 en 2017, la première année où ils ont été signalés, à 157 en 2021.

M. McEdward considère que ces chiffres sont encourageants.

« Mais même avec cette croissance louable, les chances sont décourageantes », a-t-il ajouté. « Aujourd’hui, avec un membre pour 97 000 personnes, la chance que quelqu’un rencontre l’un de nos membres et entende l’Évangile est tellement infime. »

Seul le Saint-Esprit peut défier les probabilités et conduire les gens vers un membre de l’Église qui peut les toucher avec l’amour de Dieu, a-t-il dit.

UNE ACTION DE PROXIMITÉ CIBLÉE

Les personnes de moins de 35 ans représentent le groupe le plus important à atteindre par l’Évangile au Moyen-Orient.

« Atteindre ce groupe, et encore moins parler à leur monde complexe, représente pour nous un défi en constante évolution et en constante croissance », a déclaré ChanMin Chung, directeur du Groupe transmédias MENAUM. Cette organisation multimédia récemment créée a pour mission de communiquer avec les jeunes et les moins jeunes de la région.

Selon les responsables d’église, la région MENAUM est un terrain de travail stimulant. Les gens donnent leur cœur à Jésus dans l’ombre des crises nationales, des tensions sociales, de l’effondrement économique, de l’immigration, de la guerre et des traumatismes personnels.

DES TRAVAILLEURS POUR DIEU

M. McEdward a déclaré que la région MENAUM a bénéficié du soutien de l’Église mondiale, de la créativité des responsables d’Église qui ont créé la mission de l’Union du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord il y a dix ans, et du service fidèle des travailleurs de tous les pays de la région et d’autres pays du monde entier.

« Mais les défis sont trop importants pour que quiconque puisse prétendre à la réussite, à des solutions ou à l’autosatisfaction », a-t-il déclaré.

« Chaque jour, avec ses défis apparemment insurmontables, nous rappelle que le champ, les gens et la récolte appartiennent tous au Seigneur de la récolte », a déclaré M. McEdward.

« Nous avons le privilège d’être ses ouvriers », a-t-il ajouté.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis