Actualités Religieuses

La plus grande organisation musulmane du monde accepte que des chrétiens tentent de convertir ses membres

By 9 septembre 2021 No Comments

22 juillet 2021 | Christianity Today

La plus large organisation musulmane du monde accepte que des chrétiens puissent chercher à convertir ses membres. Un nouveau partenariat avec les évangéliques vise à faire en sorte que cela n’entraîne pas de conflit.

L’Alliance évangélique mondiale (AEM) a signé une déclaration de coopération avec Nahdlatul Ulama (NU), une association indonésienne qui revendique 90 millions de membres dans le monde. Créée en 1926 pour contrer les tendances wahhabites issues de la péninsule arabique, son nom signifie « Réveil des érudits religieux ».

« Les évangéliques aspirent beaucoup au prosélytisme et l’islam aussi. Il y aura donc naturellement une concurrence », a déclaré le secrétaire général de NU, Yahya Cholil Staquf. « Mais nous devons faire en sorte que cette compétition se déroule dans un environnement pacifique et harmonieux ».

M. Staquf s’est exprimé depuis la scène du sommet international sur la liberté religieuse (IRF) de 2021 à Washington. Le jour de l’ouverture, il a signé, avec le secrétaire général de l’AEM Thomas Schirrmacher, la déclaration des mosquées de la nation, aux côtés de Talib Shareef, imam de Masjid Muhammad, la première mosquée américaine construite par des descendants d’esclaves.

Appelant à « l’émergence d’un ordre mondial véritablement juste et harmonieux », la déclaration cherche une alliance mondiale « pour empêcher l’armement politique de l’identité » et « la propagation de la haine communautaire ».

Selon M. Schirrmacher, la coopération entre l’AEM et le NU est le fruit d’un dialogue théologique approfondi, à l’encontre de la tendance académique à minimiser les revendications de vérité. Et en tant qu’évangéliques, l’évangélisation est au cœur de leurs efforts.

« Nous travaillons ensemble pour le droit de nous convertir les uns les autres », a déclaré le théologien allemand. « La liberté religieuse ne signifie pas que nous sommes d’accord mais que nous vivons en paix avec nos profondes différences. »

Mais à côté de l’évangélisation, il y a la coexistence et le terrain d’entente.

« Il y a eu des siècles de jihads et de croisades correspondantes », a déclaré Thomas Johnson, conseiller principal de la commission théologique de l’AEM. « Il est temps de définir une nouvelle direction consciente ».

Cela inclut une prise de conscience d’un « accord profond » en termes d’amour du prochain, de dignité humaine et d’aide aux personnes vulnérables. Johnson est également l’envoyé spécial de l’AEM pour l’engagement de l’Islam humanitaire, le titre que NU donne à sa manifestation culturelle de la foi dans les Indes orientales.


Note de la rédaction : Les articles publiés sous la rubrique « Actualités religieuses » proviennent de sources extérieures à l’Église adventiste du septième jour. BIA-ANN propose ces articles à titre d’information uniquement et n’engage pas l’Église adventiste du septième jour.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply