InternationalesPastorale

La première femme aumônier adventiste du septième jour promue lieutenant-colonel de réserve de l’armée américaine

By 23 septembre 2021 No Comments

Wanda Acevedo est devenue la première femme adventiste du septième jour à être promue lieutenant-colonel dans la réserve de l’armée des États-Unis lors d’une cérémonie spéciale qui a eu lieu à Fort Buchanan, à Porto Rico, le 28 avril 2021. Avec ce grade, Wanda Acevedo devient adjointe à l’aumônier de commandement supervisant toutes les équipes de soutien religieux et d’aumônerie qui servent plus de 5000 soldats à la base.

Wanda Acevedo a accepté le poste en acceptant le Serment d’Investiture administré par l’aumônier (brigadier général) Andrew R. Harewood de la réserve de l’Armée américaine. Andrew Harewood, qui est le troisième adventiste du septième jour à atteindre le grade de général dans la Réserve de l’Armée américaine, a offert une prière d’engagement alors qu’il présentait la cérémonie de promotion à l’occasion d’une mission de formation annuelle de l’équipe du ministère sur la base.

« Le lieutenant-colonel Wanda Acevedo est très douée. Je crois en elle et je sais qu’elle ira plus loin, » a dit Andrew Harewood.

« Dieu est si bon, » a déclaré Wanda Acevedo, alors qu’elle continuait de réaliser la nature historique de sa promotion. Wanda Acevedo n’avait pas prévu d’être la première femme aumônier adventiste du septième jour promue à ce rang, mais elle est heureuse d’établir un précédent avec cet accomplissement historique. « C’est une manière d’ouvrir la voie pour les autres femmes aumônières adventistes du septième jour qui sont là, ou pour les étudiantes qui ne savent peut-être pas qu’il existe de nombreuses opportunités de ministère différentes dans l’armée, » a dit Wanda Acevedo. « Dieu a prouvé qu’on a besoin de nous ici. »

En 2001, Wanda Acevedo est devenue la première femme adventiste du septième jour à entrer dans un programme d’aumônerie militaire dans l’Armée des États-Unis. « C’est un ministère qui a besoin de plus de femmes aumôniers pour amener de l’équilibre dans les styles et les perspectives, ainsi que tout [le] caractère unique que chacune peut apporter à la table. »

Selon Paul Anderson, directeur des Ministères de l’Aumônerie Adventiste pour la Division Nord-Américaine, il n’y a actuellement que six femmes aumônières dans toutes les branches de l’armée américaine.

Wanda Acevedo a souligné les besoins uniques auxquels le service d’aumônerie est censé répondre. En fin de compte, il s’agit de se tourner vers les gens là où ils se trouvent, de parler leur langue, de comprendre leurs besoins particuliers et de leur apporter Dieu, a-t-elle déclaré.

En tant qu’aumônière de commandement adjointe, Wanda Acevedo dirige maintenant 27 équipes de ministère d’aumôniers à Fort Buchanan. Parmi eux, il y a six adventistes du septième jour, dont son supérieur immédiat et quatre autres membres de l’équipe.

Son nouveau rôle de leadership lui rappelle les histoires bibliques de Joseph, d’Esther et de Daniel, qui avaient chacun un objectif et un ministère particuliers dans un gouvernement étranger. « Ils ont dû apprendre le fonctionnement du système séculier pour être en mesure de témoigner du vrai Dieu et pouvoir influencer les processus de ces systèmes, » a déclaré Wanda Acevedo. « C’est ainsi que je nous vois en tant qu’adventistes du septième jour ici. Nous avons l’uniforme, nous apprenons le système – cette vision du monde militaire, où nous leur apportons Dieu. [Nous pouvons être] une influence positive dans le système, dans le processus de prise de décision. »

Elle sert, entre autres, en conseillant les commandants, en interagissant et en conversant avec eux d’une façon qui permette de témoigner, tout comme Daniel a influencé les dirigeants politiques de Babylone, comme Esther a influencé le roi de Perse et comme Joseph a influencé Pharaon en Égypte.

« C’est un ministère, pas de la même manière ou dans le même sens qu’une campagne d’évangélisation dans le cadre traditionnel, mais ce n’est pas notre plan. Notre objectif se situe davantage dans la perspective d’un ministère d’influence où il s’agit de diriger en donnant l’exemple, de témoigner, d’aider les autres, de former de futurs leaders et de conseiller les commandants. C’est un type de ministère tout à fait unique, » a-t-elle ajouté. Originaire de Porto Rico, Wanda Acevedo a toujours eu une passion pour exercer un ministère auprès des autres.

« Je suis née dans l’Église et j’ai commencé à prêcher à l’âge de 12 ans, puis je suis devenue directrice de la jeunesse dans mon église à Cataño dans l’Est de Porto Rico, j’ai participé au club des Éclaireurs et au club des chefs guides, je suis devenue une ouvrière biblique et j’ai ressenti un appel à étudier la théologie, » a-t-elle dit. Après avoir obtenu son diplôme de l’Université Adventiste des Antilles à Mayagüez à Puerto Rico, elle a travaillé comme aumônier dans plusieurs écoles adventistes de la Fédération de l’Est de Porto Rico et a rapidement reçu une invitation à une rencontre de recrutement pour l’aumônerie. « J’ai eu le sentiment que Dieu m’avait amenée à cette rencontre, » a-t-elle déclaré. « J’ai été vraiment impressionnée par tout ce qu’il est possible de faire en tant qu’aumônier militaire. Si Dieu place ce projet dans votre cœur, vous devez y donner suite. »

Wanda Acevedo a obtenu une maîtrise en théologie de l’Université Andrews et une maîtrise ès sciences en relation d’aide, mariage et thérapie familiale de l’Université de Phoenix.

Avant son service dans l’armée, Wanda Acevedo a travaillé deux ans en tant que professeure de théologie à l’Université adventiste des Antilles à Mayagüez, à Porto Rico, et a été aumônier à l’Hôpital Adventiste Bella Vista à Mayagüez. Elle a également enseigné plusieurs classes au Séminaire Théologique Adventiste Interaméricain.

En plus d’être la première femme adventiste à être promue lieutenant-colonel, elle a également servi en Irak pendant plusieurs années et est la seule femme aumônier adventiste à avoir servi dans une zone de guerre.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply