Actualités Religieuses

Le délit de blasphème est puni dans 84 pays du monde selon un dernier rapport

By 24 décembre 2020 No Comments

14 décembre 2020 | Evangeliques.info

La Commission américaine sur la liberté religieuse à l’international (USCIRF) dresse un bilan inquiétant de la situation mondiale portant à 84 le nombre de pays punissant sévèrement le délit de blasphème. Les pays d’Asie et du Moyen-Orient notamment sont concernés.

Les outrages à la religion n’ont pas diminué, bien au contraire. Les derniers chiffres recensés entre 2014 et 2018 font état d’un durcissement des lois punissant le blasphème, d’après le site La Croix dans un article daté du 11 décembre. Le rapport réalisé par l’USCIRF, la commission américaine sur la liberté religieuse à l’international avec l’aide du centre de recherches statistiques américains Pew Research Center a été publié le 9 décembre. Parmi les pays les plus autoritaires : le Pakistan. Il figure parmi les États où les condamnations et actes de violences non autorisées par la loi sont les plus fréquents jusqu’à entraîner la peine de mort. Viennent ensuite l’Iran, la Russie ou l’Égypte.

Plus près, ce sont la Mauritanie et le Maroc qui ont durci leur législation en matière de liberté religieuse, révèle le même article du journal La Croix. En Europe, la loi allemande « NetzDG » censée   lutter contre l’incitation à la haine sur Internet depuis son adoption en 2017 est « jugée par certains observateurs comme attentatoire à la liberté d’expression. »

Les réseaux sociaux jouent un rôle non négligeable dans la surveillance ou la condamnation de propos ou actes jugés diffamatoires. L’article du journal La Croix relève par exemple la mise en place en 2018 de la plateforme Smart Pakem par l’État indonésien dans le but de faciliter, auprès des internautes, la dénonciation de cas « d’hérésie religieuse » auprès des autorités.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply