Internationales

L’Église adventiste de Cuba reste forte au milieu des tensions

By 17 juillet 2021 No Comments

14 juillet 2021 | Libna Stevens | DIA | Adventist Review

La pénurie de nourriture, la hausse des prix des produits alimentaires et le manque de médicaments ont incité les dirigeants à mobiliser leurs membres pour prier et jeûner avec plus de ferveur, en particulier au cours des deux dernières semaines, a indiqué M. Pérez. « Il y a quelques jours, un membre de la famille de l’un de nos dirigeants au bureau de l’union a été blessé dans un accident alors qu’il conduisait sa moto. Il est allé à l’hôpital, et il n’y avait pas de médicaments contre la douleur. Le personnel de l’hôpital a pris des morceaux du matériau du plafond pour en faire un plâtre pour son genou fracturé.

« Il n’y a pas d’antibiotiques, pas de seringues non plus », a noté M. Pérez. « Un voisin est venu demander une quelconque assistance médicale et, grâce à un conteneur arrivé de l’université Andrews, nous avons pu lui donner de l’aspirine. »

Quelles que soient les difficultés rencontrées, a déclaré M. Pérez, Dieu fait des miracles parmi son peuple. Au cours des deux derniers samedis (sabbats), des veillées de prière ont eu lieu dans tout Cuba. Le 10 juillet, toute l’église de l’île a participé au jeûne et à la prière, et de nombreuses personnes en Espagne et aux États-Unis se sont jointes à eux pour prier pour la paix, la protection et une foi accrue.

M. Pérez n’a pu communiquer avec les responsables des quatre fédérations d’églis de l’île qu’au moyen de lignes fixes ou de téléphones portables. « Beaucoup de nos administrateurs d’église ont des difficultés à joindre les pasteurs de district sur leur territoire depuis hier [12 juillet] », a partagé Pérez, « nous continuons donc à les encourager à nous tenir informés afin que nous puissions continuer à prier et à répondre à tous les besoins que nous pouvons. »

L’Église adventiste à Cuba compte à ce jour plus de 100 pasteurs de district qui dirigent environ 345 églises et supervisent 2 000 petits groupes.

Pendant des années, l’église a entretenu de bonnes relations avec le gouvernement, a ajouté M. Pérez. « Nous continuons à demander à nos membres de rester en sécurité et de ne pas s’engager dans des questions politiques, mais de soutenir pleinement le peuple cubain par la prière.

« Dieu nous soutient de sa main, et nous sollicitons les prières de tous nos frères et sœurs de la division interaméricaine et du monde entier, afin que nous ne nous sentions pas seuls et que nous voyions l’œuvre de Dieu apporter la paix et la réconciliation à notre nation », a déclaré M. Pérez.

De nombreuses personnes veulent aider et envoyer de l’aide, a déclaré M. Pérez, mais crier à Dieu en tant que famille d’adventistes du septième jour du monde entier pour obtenir force et protection est le mieux que l’on puisse faire pour le moment. « Nous sommes tous affectés, pas seulement dans l’église ; notre nation entière a besoin de prières, alors nous apprécions toutes les prières et le jeûne en notre nom.

« Les royaumes de ce monde sont temporaires, et nous devons nous préparer au royaume éternel que Dieu a préparé pour nous », a déclaré M. Pérez.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply