Internationales

L’Église adventiste de la division Euro-Asie accueille des invités de renom

By 11 octobre 2021 No Comments

30 septembre 2021 | Russia | EAD | ANN 

La 90ème réunion du Conseil consultatif des chefs des Églises protestantes de Russie (KSGPCR) a eu lieu le 16 septembre dans la Division Euro-Asie (EAD).

Le Conseil consultatif est une plateforme de dialogue entre les chefs des Églises protestantes de Russie. Les réunions du KSGPCR ont lieu quatre fois par an dans les églises des participants, qui se relaient : Adventistes du septième jour, pentecôtistes, baptistes, méthodistes, luthériens, presbytériens et autres dénominations protestantes.

La réunion la plus récente s’est tenue au siège de l’Église adventiste de l’EAD. La réunion était présidée par un représentant des affaires publiques et de la liberté religieuse de l’EAD, Oleg Goncharov.

La première question à l’ordre du jour de la réunion du KSGPCR était la préparation de la Conférence mondiale sur le dialogue interculturel et interreligieux qui se tiendra en mai 2022 à Saint-Pétersbourg, en Russie.

Alexander Terentyev, conseiller en chef du Bureau du Président de la Fédération de Russie pour la politique intérieure (Administration présidentielle), a évoqué dans son discours le processus de travail de préparation de la conférence. Selon lui, la conférence a été initiée par les structures de l’ONU et le gouvernement de la Fédération de Russie. Il est prévu d’inviter tous les chefs des États membres de l’ONU, ainsi que les chefs de leurs parlements. Le nombre total de participants devrait se situer entre 4 000 et 4 500 personnes.

À Moscou, à la veille de la Conférence mondiale, il est prévu d’organiser un Forum international de la jeunesse, au cours duquel la position des jeunes croyants sera annoncée.

Compte tenu du niveau et du nombre de participants, les thèmes de la Conférence mondiale sur le dialogue interculturel et interreligieux devraient être centrés sur des questions qui unissent et rassemblent des personnes de tous les pays du monde.Lors de la réunion du KSGPCR, une attention particulière a été accordée au suivi de la liberté religieuse en Russie. Ce sujet, important pour tous les croyants et toutes les églises, a été soulevé dans un certain nombre de discours et de discussions.

Goncharov a fait une proposition pour rendre la discussion de cette question régulière afin de mettre à jour les informations sur l’état de la liberté religieuse en Russie.

L’évêque en chef de l’Union russe des chrétiens de foi évangélique (pentecôtistes) Sergei Ryakhovsky a fait état d’une expérience sérieuse en matière de surveillance et de soutien juridique des associations religieuses au bureau d’avocats « Slavic Legal Center », qui devrait être utilisée à l’avenir.

Lors de l’examen de cette question, Anatoly Pchelintsev, avocat honoraire de Russie et partenaire principal du bureau juridique « Slavic Legal Center », a formulé des propositions pour le développement de la publication en ligne « Religion et droit ».

L’Institut de la religion et de la politique, dont le directeur Anton Ignatenko a participé à la réunion, a également été invité à se joindre au suivi de la liberté religieuse en Russie, qui est mené par le SOC et l’Association russe pour la défense de la liberté religieuse (RARS).

Sergei Chugunov, le juriste du bureau du Slavic Legal Center (SPC), a parlé du processus de travail pour la préparation du Forum panrusse « Pravo. Religion. État  » en 2021. Le forum a lieu chaque année ; en 2020, il s’est tenu dans un format mixte intra-muros et extra-muros.

En 2021, il est prévu d’organiser un forum dans un format mixte, l’interaction en personne se déroulant à la Chambre publique de Russie. Le nombre et la proportion de participants directs seront déterminés en fonction des restrictions liées au coronavirus à la date de l’événement – le 15 décembre.

Le recteur de l’Université Zaoksky de l’Église adventiste du septième jour, président du Conseil pour l’éducation protestante (SPE) Boris Protasevich a pris la parole lors de la réunion. Il a informé tous les participants que le ministère de la Justice de la Fédération de Russie a enregistré l’association « Conseil pour l’éducation protestante » le 27 août 2021. Les travaux de l’Association VET contribueront au développement du système d’éducation protestante en Russie et à la création du Conseil de dissertation sur le protestantisme, ce qui renforcera le système de recherche scientifique. Actuellement, l’Association « Conseil de l’enseignement protestant » comprend six établissements d’enseignement protestant.

Il est prévu d’introduire une spécialisation supplémentaire, le « protestantisme », en plus de celles qui existent déjà, l' »orthodoxie », l' »islam », le « judaïsme », sur la base des études de troisième cycle et de doctorat de l’Église orthodoxe russe.

Une étape importante dans le développement du système d’enseignement protestant sera la création d’un programme de maîtrise (en format à distance et par correspondance).

Boris Protasevich a soulevé la question de la popularisation mutuelle des institutions éducatives protestantes, proposant d’établir une coopération avec diverses églises protestantes afin de diffuser des informations sur les possibilités d’éducation.

Le chef de l’administration de l’Église évangélique luthérienne de Russie, le pasteur Viktor Weber, a informé le Conseil consultatif du changement de concept du Musée du protestantisme en Russie. Sur la base de l’optimisation de l’organisation, il est supposé que l’espace spirituel et culturel « Centre pour l’histoire du protestantisme » sera ouvert. Actuellement, les questions de coopération sont en cours d’élaboration ; un accord a été conclu avec le Musée d’État de l’histoire des religions, le Centre culturel des Allemands russes en Bavière, ainsi qu’avec la Société impériale orthodoxe de Palestine (IOPS).

Un représentant de la Communauté des chrétiens évangéliques de toute l’Union a parlé de la prochaine célébration du 505e anniversaire de la Réforme ; le pasteur principal Dmitry Lavrov a suggéré que les protestants russes célèbrent le 505e anniversaire de la Réforme en 2022. L’accent a été mis sur la nécessité d’une large couverture de cet événement, non seulement dans les médias religieux, mais aussi dans les médias laïques.

Yuri Solenov, directeur général de l’organisation publique interrégionale Union des pères, a fait part au Conseil des chefs des Églises protestantes de l’importance d’instaurer la fête des pères en Russie. Il est proposé de fixer cette fête au 3ᵉ ou dernier dimanche d’octobre. Cette idée, a-t-il dit, a trouvé le soutien d’Anna Kuznetsova, la commissaire présidentielle aux droits de l’enfant. À l’heure actuelle, le jour férié de la fête des mères est déjà célébré au niveau fédéral. L’instauration du jour férié de la fête des pères vise également à démontrer le rôle clé du père dans l’éducation de l’enfant.

Andrei Gaydamaka, chef de la Fondation nationale des repas spirituels, a été réélu président de la Fondation après la présentation de la nouvelle charte de l’organisation. En outre, la proposition a été approuvée d’inclure deux organisations supplémentaires dans les fondateurs de la Fondation, à savoir l’Église évangélique luthérienne de Russie et l’Église évangélique luthérienne d’Ingrie. Des amendements à la charte ont été annoncés et une date pour le repas spirituel national a été proposée pour le 26 novembre 2021.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply