CoronavirusInternationalesSanté

L’Église adventiste d’Indonésie occidentale facilite la vaccination du public contre le COVID-19

12 août 2021 | Indonésie | SAP | ANN

Afin de soutenir l’appel du gouvernement indonésien à la vaccination publique contre la COVID-19, l’Église adventiste de l’ouest de l’Indonésie (WIUM) a collaboré avec la Conférence locale de Jakarta (JLC) et l’Association des médecins adventistes de Jakarta pour établir un centre de vaccination au siège du WIUM. Les membres adventistes et le public ont été les principaux bénéficiaires du programme de vaccination, qui s’est déroulé de juillet à août 2021 et qui, espérons-le, fournira une immunité aux habitants de Jakarta pendant la pandémie.

Le premier jour de la vaccination (11 juillet), le pasteur Binsar Sagala, secrétaire du WIUM, a ouvert le programme avec un court message de dévotion pour le personnel du WIUM, le personnel du JLC et les agents de santé présents. L’équipe de coordination et les agents de santé ont ensuite installé la zone de vaccination et ont posté les agents de santé et les volontaires à leurs emplacements respectifs.

« Nous espérons que tous les membres de l’église de Jakarta et des environs pourront profiter au maximum de ce programme de vaccination en venant au centre de vaccination ici, rue MT Haryono. Je serai activement impliqué dans ce programme jusqu’en août 2021 », a déclaré le pasteur Jimmy Havelaar, directeur des ministères de la santé du WIUM.

Les personnes vaccinées devaient se munir d’une pièce d’identité (carte d’identité, carte de permis de séjour temporaire pour les étrangers, ou preuve de résidence) et être âgées de 18 ans ou plus. Les bénéficiaires sont également tenus de s’inscrire en ligne avant le jour de leur vaccination afin d’identifier les étapes de présélection sanitaire qui seront effectuées. L’inscription en ligne est disponible sur les applications smartphone Grab ou Good Doctor. En outre, les participants doivent s’assurer qu’ils ne sont pas inscrits ailleurs pour une vaccination COVID-19 (par exemple, celles menées par le gouvernement). L’inscription sur place est également possible, mais déconseillée, car elle prend plus de temps et allonge la file d’attente, notamment pour les contrôles de présélection.

À la fin de la première journée, plus de 1 000 personnes ont été vaccinées avec succès avec la première dose du vaccin CoronaVac de Sinovac. Il a été signalé que dans les semaines à venir, la vaccination sera disponible pour les personnes en bonne santé âgées de 12 à 16 ans, conformément à la récente politique du gouvernement.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply