CoronavirusInternationalesSanté

Loma Linda University Health partage des conseils sur la réduction des risques de coronavirus

By 3 février 2020 mars 13th, 2020 No Comments

Par : Janelle Ringer, Loma Linda University Health News | BIA-ANN

Un nouveau coronavirus découvert dans la ville de Wuhan, en Chine, a attiré l’attention du monde entier et a commencé à se propager dans d’autres pays.

Les coronavirus ne sont pas nouveaux, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Leur nom fait référence à une famille de virus qui provoquent des maladies allant du simple rhume à des maladies plus graves. Dans le passé, seules deux variantes du virus ont provoqué des maladies graves chez les personnes – le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

La nouvelle souche, appelée 2019-nCoV, a été associée à plus de 7 700 cas au 29 janvier, selon l’OMS. La grande majorité de ces cas se trouvent à Wuhan et dans les villes voisines de la province de Hubei –en Chine-.

Les Centres de Control et de Prévention (CDC) aux États-Unis ont publié une déclaration dans lequel il ressort que le tableau clinique complet du 2019-nCoV n’est pas encore tout à fait clair. La transmission entre humains a été confirmée. Il n’existe pas de vaccin contre le virus.

Bien que la souche de cette maladie soit nouvelle, la méthode pour l’éviter est la même que pour d’autres maladies respiratoires, comme la grippe ou le rhume.

Adrian Cotton, chef des opérations médicales à l’université de santé de Loma Linda, a déclaré qu’il est essentiel pour les personnes – en particulier les plus vulnérables à la maladie – de prendre des mesures préventives pour se maintenir en bonne santé et réduire le risque d’infection.

Cotton souligne d’abord l’importance de se laver les mains. « C’est la chose la plus importante que vous et votre famille puissiez faire pour prévenir la propagation d’un virus », a-t-il déclaré.

Les virus, tels que la grippe ou le coronavirus, se transmettent par une personne infectée qui projette sous forme de gouttelettes de salive dans l’air en toussant et en éternuant d’une, a déclaré M. Cotton. Les contaminations peuvent également se faire  lorsqu’une personne touche un objet sur lequel des gouttelettes de salive se trouvent ou par un contact de personne à personne.

Les mesures d’hygiène à adapter recommandés sont, en plus de se laver les mains fréquemment, d’éviter de se frotter les yeux, se toucher le nez et la bouche après avoir été en contact avec une autre personne ou un objet. S’il s’agit d’un malade, dit M. Cotton, tout contact étroit avec celui-ci est à éviter complètement.

« Si vous ne vous sentez pas bien, restez chez vous », préconise Dr Cotton. « Si votre toux s’aggrave et qu’elle est accompagnée de fièvre, appelez votre médecin ».

Bien que le coronavirus soit une infection qui peut empirer, une préoccupation actuelle la plus considérable demeure la grippe, qui a fait plus de 150 victimes en Californie, aux États-Unis, jusqu’à présent au cours de cette saison.

« Ayez toujours une hygiène responsable et des méthodes de prévention afin de prévenir au mieux la contamination et la propagation de tout virus », déclare Cotton. « Il a été démontré que se laver les mains et se faire vacciner contribuent à protéger tout le monde, en particulier les personnes les plus vulnérables de notre société ».

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply