Internationales

Nouvelles responsabilités au sein de la division Inter-européenne

25 mai 2021 | Bern, Suisse | Corrado Cozzi et Paulo Macedo | EUD News

La division Inter-européenne de l’Église adventiste du septième jour (EUD) s’est réunie pour les décisions de son comité exécutif, la réunion de mi-année (MYM), comme prévu en mai. Cette année, la MYM s’est déroulée en deux étapes. La première réunion, le 3 mai, s’est concentrée sur la composition du comité de nomination pour élire les membres du Comité exécutif du mandat 2021-2025.

Comme on le sait, la situation de pandémie a perturbé le fonctionnement de nombreuses organisations mondiales, dont celle de l’Église adventiste du septième jour. Normalement, la session administrative, impliquant l’élection des responsables mondiaux de la Conférence générale de l’Église adventiste du septième jour, aurait dû se tenir en juillet 2020. Mais la pandémie inattendue a complètement bouleversé le calendrier.

Dans un premier temps, il était prévu de reporter la séance administrative à mai 2021, mais la crise mondiale persistante a contraint à un nouveau report des travaux à mai 2022.

Lors de l’élection du Comité exécutif mondial, les élections de l’exécutif des treize régions de l’Église adventiste ont également lieu. Toutefois, lors de leur MYM de 2021, la plupart de ces régions, y compris la région intereuropéenne, ont décidé de passer à l’élection de leurs dirigeants.

Après la première phase du 3 mai, le comité de nomination s’est réuni et a rédigé la nouvelle liste du comité exécutif. Il convient de noter que les trois officiers – président, secrétaire général et trésorier – ne sont éligibles que lors de la session mondiale, c’est-à-dire l’année prochaine, lors de la session de la Conférence générale de St Louis, qui se tiendra du 6 au 11 juin 2022.

Après une série de réunions en ligne, hier matin (24 mai), où ont été discutés les noms des candidats possibles pour le Comité exécutif – qui durera jusqu’en 2025 – les nouveaux postes ont également été présentés lors des travaux du MYM.

Ci-dessous, le nouveau comité exécutif de l’EUD.

  • Le trésorier adjoint, Reto Mayer, a été reconduit dans cette fonction.
  • Association pastorale, Aumônerie adventiste, Développement du leadership, Ventislav Panayoptov, actuel président de l’Union bulgare, nouveau à ce poste.
  • Association des conjoints de pasteurs, Varthui Panayotova, nouvelle à ce poste.
  • Ministères de la famille, École du sabbat (catéchèse) pour enfants, Ministère auprès des enfants et Ministères adventistes des possibles (besoins spécifiques), Rainer Wanitschek, reconduit pour les Ministères de la famille, mais nouveau dans les trois autres postes.
  • Communication et Affaires Publiques & Liberté Religieuse, Paulo Sérgio Macedo, actuel Directeur PARL et Education au Portugal, nouveau à ce poste.
  • Education et Esprit de Prophétie, Marius Monteanu, reconduit au premier poste, nouveau au second.
  • Ministères de la santé, Viriato Ferreira, actuel président de l’Association portugaise de médecine préventive et directeur de VitaSalus, au Portugal, nouveau à ce poste.
  • Ministères de publication et Service des dons planifiés et des fiducies, Norbert Zens, reconduit dans ce poste, nouveau dans le premier.
  • École du Sabbat (catéchèse des adultes) & Ministères personnels (Mission), Advent Mission, Florian Ristea, actuel EDS & PM et AM en Roumanie, nouveau à ce poste.
  • Ministères des femmes, Dagmar Dorn, reconduite dans cette fonction.
  • Ministères de la jeunesse, Jonatan Tejel, confirmé dans cette fonction.
  • Gestion chrétienne de la vie, à déterminer.
  • Coordinateur des groupes ethniques, à déterminer.

Après la lecture des nouveaux postes, le président Mario Brito, président du comité exécutif, a invité les membres à exprimer leurs commentaires en conséquence. Enfin, le vote a été effectué individuellement pour chaque candidat, confirmant les nominations. Une note de présentation de chaque nouvelle personne nommée sera bientôt publiée. Le président Brito a exprimé ses remerciements et ses meilleurs vœux pour l’avenir à ceux qui terminent leur service pour l’Église dans leurs fonctions :

  • Elsa Cozzi, Ministères des enfants et École du sabbat pour les enfants.
  • Elvira Wanitscheck, Association des conjoints de pasteurs.
  • Valérie Dufour, Ministère de la santé.
  • Corrado Cozzi, Communication, Ministères Adventistes des Possibles (besoins spécifiques).
  • Ioan Campian, Gestion chrétienne de la vie, Ministères de publications, Esprit de prophétie.
  • Liviu Olteanu, Affaires publiques et Liberté religieuse.
  • Paolo Benini, École du sabbat (catéchèse des adultes) et Ministères personnels (mission), Adventist Mission.

Les travaux se sont poursuivis avec les autres points de l’ordre du jour. Le trésorier Norbert Zens a présenté le rapport financier 2020, avec un résultat positif, démontrant la confiance et la fidélité de l’Eglise par la dîme. Un appel a toutefois été lancé pour inverser la baisse inquiétante des offrandes, qui est principalement due à l’absence de membres causée par les restrictions actuelles. Un autre vote important a été émis en faveur du nouveau programme d’études du Master of Pastoral Ministry, qui sera proposé à l’Université de Friedensau dans un avenir proche.

Dans la phase préliminaire, le 3 mai, un vote important a été pris par le comité exécutif sur la violence domestique. Lors de la réunion exécutive de novembre 2020, une commission avait déjà été élue pour étudier la question de la violence domestique. Cette commission a élaboré le vote suivant :

« Considérant la déclaration officielle de la Conférence générale sur les abus et la violence familiale (1995/2020), nous, Adventistes du septième jour, affirmons la dignité et la valeur de chaque être humain et décrions toutes les formes d’abus physique, sexuel et émotionnel et de violence familiale.

Attendu que l’abus, quel que soit le comportement, porte atteinte à la dignité et au respect d’une personne, qu’elle soit jeune ou âgée, et fait honte à la victime ; considérant que la triste réalité de l’abus et de la violence domestique est également présente dans notre Église et que nous sommes appelés à : a. sensibiliser par l’éducation et l’information ; b. protéger et aider la ou les victimes et le ou les auteurs, en créant des églises sûres, des refuges et en promouvant la défense des droits ;

alors qu’il n’existe pas de commission spécifique pour traiter de la violence domestique aux différents niveaux de l’organisation de l’église, et que la violence domestique est généralement traitée soit par le pasteur, soit par les commissions aux différents niveaux de l’organisation de l’église ;

propose de recommander à chaque Union d’établir une équipe permanente de lutte contre la violence domestique, dès que possible, mais au plus tard le 31 décembre 2022, composée d’au moins trois membres, comprenant des hommes, des femmes ainsi que des experts (travailleurs sociaux, avocats, etc.).

Par ce vote, l’Église adventiste déclare une fois de plus sa désapprobation totale de toutes les formes de violence, en particulier la violence domestique. Elle s’engage à former et à informer efficacement ses membres pour assurer une protection adéquate aux personnes victimes de ces comportements inacceptables.

Le président Brito a conclu la session du MYM 2021 en faisant référence à l’appel à l’unité lancé par Jésus : « Que tous soient un, comme toi et moi, ô Père ». Jean 17. « L’unité est un défi », a commencé Brito, « qui, humainement parlant, est impossible à réaliser. Mais lorsque nous luttons pour être unis, nous grandissons. Et mon rêve est que nous puissions grandir en nous comprenant les uns les autres ». Il a conclu en rappelant au Comité exécutif que « ce n’est que si l’Esprit Saint demeure dans nos cœurs que nous pourrons travailler ensemble. »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply