Skip to main content
InternationalesSanté

Ouverture d’un centre pour combattre la crise des opioïdes

By 18 novembre 2019No Comments

Photo : Tim Cook, PDG d’AdventHealth à Altamonte Springs, dans l’État américain de la Floride, lors de l’annonce officielle, le 24 octobre dernier, de l’ouverture d’un centre pour combattre la crise des opioïdes. À sa droite, Todd Husty, directeur des services médicaux d’urgence du comté de Seminole, et à sa gauche, Dennis Lemma, shérif du comté de Seminole.

Le 9 novembre 2019 | Altamonte Springs, Floride, États-Unis | AdventHealth News | DIA

AdventHealth, le bureau du shérif du comté de Seminole, les services médicaux d’urgence et d’incendie du comté de Seminole ainsi que le Conseil des commissaires de comté de la Floride, aux États-Unis, ont formé un partenariat unique pour combattre la crise des opioïdes.

Et l’un des éléments clés de ce partenariat est l’ouverture, prévue pour le début de 2020, d’un centre de rétablissement de la toxicomanie, à Sanford, à partir duquel on offrira des traitements cliniques à domicile. En Floride, c’est la première fois qu’un système de soins de santé collabore avec les autorités policières pour l’ouverture d’un tel établissement.

« Malheureusement, les gens aux prises avec des problèmes de consommation d’opioïdes sont prisonniers d’un cycle qui consiste à se faire attraper, recevoir des traitements et rentrer à la maison, a expliqué Dennis Lemma, shérif du comté de Seminole lors de l’annonce officielle du 24 octobre dernier. Ce partenariat et l’utilisation d’un nouveau modèle de traitement médical pour aider ceux qui souffrent d’un trouble de toxicomanie nous aideront à briser ce cycle. Élargir l’offre de traitements des dépendances dans la région garantira non seulement aux toxicomanes les soins nécessaires ainsi que le soutien dont ils ont besoin après leur départ de l’hôpital, mais favorisera aussi leur stabilité subséquente. »

Lorsqu’il sera totalement fonctionnel, le centre de rétablissement de la toxicomanie pourra héberger jusqu’à 40 hommes et 10 femmes pour des soins ininterrompus jusqu’à 30 jours durant. Et en plus des traitements en santé mentale et médicamenteux, les patients auront recours, à leur sortie, à des services en éducation, en choix de carrière, concernant les troubles de comportement et en matière de logement.

Les conditions de la Floride centrale reflètent la crise des opioïdes qui sévit partout aux États-Unis. D’après les Centers for Disease Control and Prevention, plus de 47 000 décès impliquant des opioïdes ont été rapportés en 2017, une augmentation de 45 % depuis 2016. Et d’après le bureau du shérif, en 2018, environ 650 personnes dans le comté de Seminole ont fait une surdose d’opioïde. Quatre-vingt-deux d’entre eux en sont morts, un bond de 32 % des décès en deux ans.

À Altamonte Springs, en Floride, les médecins d’AdventHealth ont traité plus de 100 patients toxicomanes en septembre seulement. Et dans tout le système d’AdventHealth dans la zone de trois comtés, les médecins voient, en moyenne, dix-sept patients dépendants aux opioïdes par jour. C’était quatorze par jour il y a à peine un an.

Grâce au nouveau partenariat, un coordonnateur en toxicomanie sera présent aux urgences de l’hôpital d’AdventHealth à Altamonte Springs pour faciliter l’obtention de soins par les patients qui ont besoin de traitements en toxicomanie. Ce coordonnateur suivra les patients lors de leur hospitalisation, puis pendant 30 jours après leur retour à la maison afin de s’assurer qu’ils ont accès au traitement approprié et aux ressources communautaires nécessaires.

De plus, le bureau du shérif offre de la formation et de l’information sur la dépendance aux opioïdes au personnel des urgences d’AdventHealth à Altamonte Springs. À la suite de cette formation spécialisée, les premiers répondants pourront amener des patients dépendants aux opioïdes à l’hôpital au besoin afin de leur donner accès à ces nouveaux services.

D’après Tim Cook, PDG d’AdventHealth à Altamonte Springs, « AdventHealth s’intéresse à la santé globale des gens, qui comprend le corps comme l’esprit. Les troubles de toxicomanie doivent être vus et traités aussi vigoureusement que d’autres maladies, comme le diabète ou les maladies cardiaques. Ce partenariat nous permettra de rassembler des ressources et de l’expertise des secteurs public et privé, et nous sommes fiers de travailler avec nos partenaires du comté de Seminole pour offrir la guérison à nos prochains. »

Le partenariat et les services offerts devraient grandir avec le temps.

« La communauté a besoin de personnes dévouées qui comprennent les dépendances, a dit Todd Husty, directeur des services médicaux d’urgence du comté de Seminole. Nous ne priverions jamais un patient diabétique d’insuline parce qu’il a mangé des sucreries. Il faut voir le traitement de la toxicomanie de la même manière, ce que ce partenariat nous aide à faire pour les patients du comté de Seminole. »

La version originale de cet article a d’abord été présentée sur le site de nouvelles d’AdventHealth.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis