Internationales

Pasteur adventiste au Burundi libéré de prison

By 22 février 2021 No Comments

Le 12 février 2021 | Nairobi, Kenya | Division de l’Afrique du Centre-Est/Adventist News Network | DIA

La Division de l’Afrique du Centre-Est est heureuse d’informer les membres de l’Église adventiste du septième jour ainsi que le grand public que le pasteur Lameck Barashinga a été libéré de la prison centrale de Bujumbura, au Burundi, le 10 février dernier.

Le pasteur Barashinga est un fidèle serviteur de Dieu de l’Église adventiste du septième jour au Burundi qui a été arrêté et emprisonné pour sa foi le 24 octobre 2019. Depuis lors, la Conférence générale des adventistes du septième jour a mobilisé des frères et des sœurs de partout dans le monde qui ont prié pour lui et toute l’Église du Burundi.

La Division de l’Afrique du Centre-Est est reconnaissante envers Dieu et remercie tant le gouvernement que les gens du monde entier qui ont offert les prières qui ont rendu ce jour de célébration possible. Blasious Ruguri, président de la Division de l’Afrique du Centre-Est, a dit vouloir « remercier Dieu d’avoir protégé son serviteur. Il a répondu à nos prières. Je veux également reconnaître les efforts de nos frères de la Division et de partout dans le monde qui se sont joints à nous dans la prière. »

Dans l’espoir d’autres bénédictions missionnaires, le pasteur Ruguri a incité l’Église du Burundi à faire de Pilippiens 1.6 sa devise : « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ. »

Ted N. C. Wilson, président de l’Église adventiste du septième jour mondiale, a exprimé sa gratitude relative à la libération du pasteur Barashinga. « Nous sommes si reconnaissants envers Dieu et le gouvernement burundais pour la libération du pasteur Lameck Barashinga, pour qui nous avons prié pendant de nombreux mois. Nous louons le Seigneur pour ces développements positifs envers la normalisation des activités de l’Église adventiste du septième jour au Burundi afin que les messages des trois anges puissent y être répandus avec une puissance accrue dans l’attente du proche retour de Christ. »


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply