Skip to main content
CoronavirusInternationalesSanté

Philippines : les employés non vaccinés d’un hôpital adventiste devront payer le test PCR à partir de janvier

By 17 décembre 2021No Comments

17 décembre 2021 | Milton Freewater | Oregon, États-Unis | APD

Les responsables du Centre médical adventiste de Manille (Adventist Medical Center Manila—MAMC) aux Philippines ont écrit début décembre à toutes les directions de secteur de l’hôpital pour les informer qu’à partir du 4 décembre 2021, les employés non vaccinés devront se soumettre toutes les deux semaines à un test PCR pour la COVID-19. Selon un rapport d’« Adventist Today » (AT), un service journalistique indépendant, les employés ne pourront se rendre au travail à l’hôpital que s’ils apportent la preuve de leur vaccination et/ou s’ils présentent un résultat PCR négatif. Ceux qui ne peuvent pas le faire doivent s’absenter de travailler.

Une éventuelle absence est compensée par un arrêt maladie ou les vacances disponibles. Lorsque ces derniers sont épuisés, la règle « pas de travail, pas de rémunération » s’applique, selon la lettre de la direction de l’hôpital.

En décembre, l’hôpital prend encore en charge 50 pour cent des coûts des tests bihebdomadaires. À partir de janvier 2022, les employés non vaccinés devront prendre en charge la totalité des coûts des tests. Selon un article de Bloomberg, les tests PCR coûtent entre 55 et 90 francs aux Philippines. Selon le ministère philippin du Travail et de l’Emploi, les infirmiers et infirmières d’un hôpital privé des Philippines gagnent en moyenne 180 francs par mois.

La décision du MAMC serait en accord avec le nouveau mandat du gouvernement, entré en vigueur le 1er décembre 2021. Selon ce document, les entreprises doivent exiger de leurs employés qu’ils soient vaccinés contre la COVID-19.

Faible taux de vaccination aux Philippines

Les vaccins contre la COVID-19 sont largement disponibles à Manille, la capitale du pays. Cependant, avec 42,7 pour cent de la population vaccinée, les Philippines ont l’un des taux de vaccination les plus bas parmi les grandes économies.

Sur les 35,5 millions de personnes actives dans le pays, seulement 13,2 millions étaient complètement vaccinés au 28 novembre 2021, selon les données du gouvernement.

En dehors de la région de la capitale, Manille, des problèmes logistiques généralisés, du stockage à la distribution en passant par le transport, ont été cités comme étant à l’origine du faible taux de vaccination du pays.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply