ADRAInternationales

Philippines : les familles qui ont perdu leur maison dans un incendie reçoivent une aide indispensable

12 mai 2021 | Kimi-Roux James | ADRA | Adventist Review

Le 19 mars 2021, un incendie mortel a éclaté dans un quartier résidentiel de Kawit, Cavite, aux Philippines, et a détruit environ 80 % des maisons.

Environ 1 079 personnes appartenant à 511 familles ont été touchées, et 450 survivants ont vu leur maison dévastée par l’incendie, selon un premier rapport sur les dommages soumis par une équipe locale des Services communautaires adventistes (ACS) de la mission de Cavite.

« La plupart des familles touchées par l’incendie ont cherché un abri temporaire dans trois centres d’évacuation situés dans le lycée national de Binakayan, l’école élémentaire de Binakayan et l’école élémentaire Florante Ilano Memorial », a déclaré Edelene Eunice de Guia, coordinatrice de la réponse d’urgence de l’Agence adventiste de développement et de secours (ADRA) aux Philippines. « D’autres sont restés chez des parents et des amis ».

Selon le rapport d’évaluation, de nombreux articles étaient nécessaires, notamment de la nourriture, des kits de lit, des ustensiles de cuisine, du contreplaqué, etc. ADRA a décidé de mettre en œuvre une réponse en espèces afin que les survivants qui ont perdu leur maison puissent acheter ce dont ils avaient le plus besoin.

« Les réponses en espèces permettent aux bénéficiaires de l’aide de mieux contrôler leur vie », a déclaré Tom Pignon, directeur national d’ADRA pour les Philippines. « Elle peut promouvoir la dignité, le choix et la capacité des bénéficiaires à hiérarchiser leurs propres besoins. En revanche, lorsque les gens reçoivent des contributions en nature qui peuvent ne pas répondre à leurs priorités, ils les vendent souvent, ce qui peut à son tour fausser les marchés locaux. »

Selon M. Pignon, la mise en œuvre de la réponse d’urgence à l’ère du COVID-19 a constitué un défi, et l’accès aux centres d’évacuation a été restreint.

Les équipes d’ADRA et d’ACS ont toutefois reçu la permission de visiter les sites d’évacuation, d’affirmer les familles qui ont perdu leur maison et de procéder à la distribution de l’aide en espèces.

« Avant de commencer l’activité de distribution le 26 mars, un court programme a été organisé au cours duquel la communauté a été présentée à ADRA et ACS », a déclaré M. de Guia. « Des instructions ont également été données sur la façon de faire part de toute plainte et de tout retour d’information pendant la distribution. »

L’unité gouvernementale locale, une autorité exécutive dans la région, a aidé ADRA et ACS à contrôler la foule et à mettre en œuvre des protocoles sanitaires. Chaque responsable de centre d’évacuation a également contribué à faciliter la distribution d’argent, ce qui a accéléré l’ensemble de la distribution. En trois heures, plus de 400 familles dans trois centres d’évacuation ont pu recevoir chacune 1 500 pesos (75 dollars US).

Cavite et les provinces voisines, y compris la région de la capitale nationale, restent en quarantaine « communautaire renforcée modifiée » jusqu’au 14 mai, sauf si une personne est un travailleur essentiel ou doit acheter des articles d’épicerie ou avoir accès aux services de santé.

« ADRA reconnaît l’importance d’un mécanisme de suivi post-distribution, mais étant donné que Cavite a un nombre croissant de cas de COVID-19, nous avons décidé de ne pas le faire pour prévenir les risques de COVID-19, en particulier pour nos partenaires de l’AEC », a déclaré Pignon. « Veuillez continuer à prier pour les familles qui ont perdu leur maison. Nous savons que cette aide en espèces n’est pas suffisante pour reconstruire leurs maisons, mais nous prions pour qu’elle puisse les aider sur la voie du rétablissement et du retour à un certain niveau de normalité. »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply