ADRACoronavirusInternationales

Plus de quatre mille familles reçoivent des kits d’hygiène au Pérou

5 mars 2021 | DSA | ANN

« Pour prévenir le COVID-19, ils nous demandent de nous laver constamment les mains, mais avec le peu d’eau qu’il y a ici, ce n’est pas possible. Je n’ai pas assez d’eau pour me laver les mains en permanence », dit Gloria Leonardo Calero, une mère de famille de Lima, la capitale du Pérou.

Malheureusement, la citerne d’eau n’atteint qu’une certaine zone et, lorsqu’elle peut aller acheter de l’eau, c’est avec beaucoup d’efforts qu’elle peut la ramener chez elle.

Face à ce besoin essentiel et urgent, l’agence humanitaire adventiste, ADRA au Pérou, a lancé le projet « +Protección – COVID-19 » dans le but de fournir des kits d’hygiène, qui comprennent des bidons d’eau avec des distributeurs, et une formation à la prévention à 4 500 familles de la communauté de San Juan de Lurigancho (Lima).

Aujourd’hui, Gloria Leonardo Calero dispose d’eau et pratique le lavage fréquent des mains comme l’une des principales actions de prévention de COVID-19. « Les formateurs de l’ADRA m’ont appelé pour me demander si je menais des actions d’hygiène et je leur ai dit que j’enseignais même à ma fille handicapée. Je l’aime parce qu’il a le ‘cañito’ et que je n’ai plus besoin de carafe pour verser l’eau », dit Calero.

Organisé avec tous les protocoles de biosécurité, les agents d’ADRA Peru, avec des mères volontaires, se sont réunis dans une salle de sport pour donner des directives pour la prévention de ce virus.

Aujourd’hui, alors que le projet est sur le point de se terminer, il n’y a que des mots de gratitude et de précieuses leçons qui contribueront à améliorer la qualité de vie des familles.

Il est à noter que le projet « + Protección, – COVID-19 » est exécuté avec la coordination de la municipalité de San Juan de Lurigancho et le financement de l’USAID, depuis septembre 2020.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply