Actualités Religieuses

Syrie: 10 ans de guerre et deux tiers des chrétiens en moins

15 mars 2021 | Evangeliques.info

Ce 15 mars 2021 a marqué les dix ans de guerre en Syrie, rappelle l’ONG Portes Ouvertes dans un communiqué de presse publié le 12 mars. Avant le printemps 2011, le nombre de syriens s’élevait à 23 millions d’habitants. 8% d’entre eux étaient chrétiens.

Leur nombre estimé à 2 millions serait passé à 600 000. Selon Ibrahim, 30 ans, habitant d’Alep et partenaire local de l’ONG Portes Ouvertes, les conditions de vie sont toujours désastreuses. Sur place, les Syriens sont soumis à deux heures d’électricité par jour, plusieurs heures d’attente pour acheter du pain, l’inflation, une pénurie d’essence et des tensions communautaires religieuses.

Climat de tensions interreligieuses

Et les ressentiments entre musulmans et chrétiens sont exacerbés. « Les voisins se sont transformés en ennemis et dans certaines régions, comme à Raqqa, c’est la présence chrétienne dans son ensemble qui est en train de s’éteindre», explique Ibrahim à l’ONG chrétienne.

Dans le même temps, les églises sont devenues des partenaires sûrs reconnus par les organisations internationales, précise par ailleurs Portes Ouvertes. « Elles ont endossé un rôle de modérateurs de tensions, dans un contexte où l’islamisme radical se développe, et déployé leur impact. Elles ont pu jouer un rôle social de premier plan, en distribuant de la nourriture, des couvertures et des vêtements aux nécessiteux, en trouvant un logement ou en déplaçant les gens vers un endroit plus sûr».

Des conditions plus rudes aujourd’hui

Le contexte des sanctions internationales pèse sur la Syrie et touche de plein fouet la population aux conditions « plus rudes aujourd’hui qu’au plus fort de la guerre, alors qu’elle fuyait sous les tirs des roquettes », assure Ibrahim. « On nous dit qu’il faut reconstruire notre pays. Mais en l’état actuel des choses, il faut déjà veiller à endiguer l’exil des personnes de ma génération, explique Ibrahim. En tant que chrétien, je suis convaincu que ma place est à Alep, afin d’aider d’autres chrétiens à garder espoir. Le rôle de l’église est d’être sel et lumière au milieu de cette longue nuit ».

Plus de 6 millions de Syriens ont été contraints à l’exil, 3,3 millions de personnes sont enregistrées par le HCR en Turquie, un pays étranglé par une crise économique renforcée par la pandémie, précise le journal La Croix sur son site dans un article publié le 15 mars. Dix ans après le début de leur révolution, les Syriens n’y seraient plus les bienvenus.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply