Internationales

Ted Wilson prie pour le président des Philippines

By 24 novembre 2021 No Comments

12 novembre 2021 | Philippines | Andrew McChesney | ANN

Le président des Philippines Rodrigo Duterte s’est tenu debout avec révérence pendant que le leader de l’Église adventiste du septième jour Ted N. C. Wilson priait au cours d’une réunion à la résidence du président à Manille qui devait être brève, mais qui a duré 36 minutes, Duterte ayant parlé de sa foi et Wilson ayant donné une étude biblique informelle sur le leadership des serviteurs.

M. Wilson, qui a conduit une délégation adventiste au palais de Malacañan, a également remercié M. Duterte pour son soutien à la liberté religieuse, sa promotion d’un mode de vie saine et sa démonstration du ministère réconciliateur de Jésus en accordant une amnistie aux anciens rebelles qui ont déposé les armes après avoir entendu l’évangile par l’intermédiaire de la radio mondiale adventiste.

M. Wilson et son épouse, Nancy, se rendent pendant trois semaines aux Philippines dans le cadre de leur premier voyage international depuis le passage de la COVID-19 en mars 2020. L’un des points forts du voyage devait être le baptême de 500 anciens rebelles et de leur chef sur l’île de Mindoro, le sabbat du 13 novembre. Les anciens rebelles ont décidé de donner leur cœur à Jésus après avoir écouté la radio mondiale adventiste, et le gouvernement a pris la mesure remarquable d’offrir une amnistie pour mettre fin à un conflit qui a duré un demi-siècle et fait 40 000 morts.

« Je tiens à vous remercier d’avoir accordé l’amnistie aux anciens rebelles, dont le cœur a été changé par les puissantes émissions de la Radio adventiste mondiale », a déclaré M. Wilson lors de la réunion du 10 novembre au soir. Les émissions de radio « touchent leurs cœurs et les aident à devenir véritablement des citoyens productifs de ce grand pays que sont les Philippines ».

Avec le consentement de Duterte, Wilson a ouvert une petite Bible noire et a donné une étude biblique sur Michée 6:8, qui dit : « Il t’a montré, ô homme, ce qui est bon ; et qu’est-ce que le Seigneur exige de toi, sinon que tu fasses preuve de justice, que tu aimes la miséricorde et que tu marches humblement avec ton Dieu ? ». (NKJV).

« C’est la formule, votre excellence, pour ceux qui veulent aider les gens, diriger », a-t-il dit.

Le Président devient plus réfléchi

M. Duterte, qui a d’abord parlé de son désir de défendre les enfants et les personnes démunies, a semblé réfléchir davantage aux questions spirituelles après l’étude biblique, et il a décrit sa foi et sa vie de prière.

« Je n’aime pas les rituels religieux… Je n’y crois pas », a-t-il déclaré. « Mais j’ai une foi profonde et durable ».

À la suggestion de M. Wilson, M. Duterte s’est levé pour la prière qui a clôturé la réunion. Le ministre philippin de la santé et un sénateur du gouvernement, qui étaient également présents, se sont également levés. Par la suite, M. Wilson a offert à M. Duterte une Bible, les livres d’Ellen White « La tragédie des siècles » et « Le meilleur chemin », ainsi qu’un stylo gravé du logo de l’Église adventiste, dont il a dit au président qu’il pouvait l’utiliser pour souligner des versets de la Bible.

Ce n’était pas la première fois que M. Wilson partageait un passage de la Bible et priait avec un dirigeant mondial. Depuis qu’il est devenu président de la Conférence générale des adventistes du septième jour en 2010, il a pris l’habitude de s’engager spirituellement avec les dirigeants du monde entier. Parmi les dirigeants qu’il a rencontrés figurent les présidents du Ghana, du Malawi et de l’Angola, début 2020 ; le vice-président du Paraguay et le président du parlement péruvien, en 2019, ainsi que le président de l’Ouganda et le Premier ministre égyptien, en 2018. Mme Wilson remet également aux dirigeants des bibles et des livres d’Ellen White, qui a cofondé l’Église adventiste.

Réaction inattendue

La réaction de Duterte à la réunion a surpris à la fois les membres de la délégation adventiste et l’administration présidentielle.

Bienvenido Tijano, un pasteur adventiste qui connaît bien Duterte en tant qu’ambassadeur des Philippines en Papouasie–Nouvelle-Guinée, s’est étonné que la rencontre ait duré plus longtemps que les cinq à dix minutes prévues pour la visite de courtoisie et que Wilson ait pu partager un message aussi spirituel.

« Je n’ai jamais vu ce genre de visite dans laquelle le président permet à quelqu’un d’avoir autant de temps et l’opportunité de partager un tel message », a déclaré Tijano.

Il a ajouté que la rencontre avait eu un impact positif sur les membres de l’administration présidentielle et qu’ils avaient été impressionnés que Duterte soit si attentif aux paroles de Wilson.

« Le Saint-Esprit était vraiment là, à l’œuvre », a-t-il dit.

Duane McKey, président de la Radio mondiale adventiste, s’est également émerveillé de la réponse de Duterte.

« L’événement était incroyable, surtout après que j’ai compris, grâce aux assistants du président Duterte, qu’il autorise généralement les gens à ne parler que pendant cinq ou dix minutes, voire moins », a-t-il déclaré. « C’était très spirituel, et il a très bien répondu. (…) Nous avons été bénis et fiers d’être des adventistes du septième jour. »

Les chrétiens sont comme des poinsettias (étoiles de Noël)

Kathy Proffitt, ancienne ambassadrice des États-Unis à Malte, qui a participé à de nombreuses réunions avec les dirigeants du monde, a déclaré que la nature spirituelle de cette réunion particulière la rendait différente de toutes celles auxquelles elle avait assisté auparavant.

« Souvent, ces réunions sont très superficielles, très formelles, et les gens disent les choses qu’on attend d’eux », a déclaré Mme Proffitt, membre du conseil d’administration de la Radio mondiale adventiste. « Mais là, il s’agissait plutôt d’une connexion réelle. Le président Duterte a partagé ses croyances religieuses personnelles. Je n’ai jamais vu cela se produire auparavant — jamais ».

Samuel Saw, président de la division Asie du Sud-Pacifique de l’Église adventiste, dont le territoire comprend les Philippines, a souligné que la visite avec Duterte n’était pas une « visite de courtoisie habituelle. »

« C’était une visite avec un objectif, une visite avec une mission », a-t-il déclaré.

Au cours de la réunion, M. Wilson a dit à M. Duterte que son désir, et celui de tout chrétien, est simplement de partager l’amour de Jésus. Il a comparé les chrétiens aux poinsettias rouges qu’il a remarqué que Duterte a placés autour du palais présidentiel pour la période de Noël.

« Je dois dire que j’apprécie les magnifiques poinsettias dans le palais », a déclaré M. Wilson. « Ils sont vraiment une belle touche qui aide à égayer les choses. Et vraiment, c’est ce que sont les adventistes du septième jour et les autres chrétiens : égayer la vie des gens. »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply