Skip to main content
Evangélisation

Un déménagement cosmique ?

26 juin 2022 | Adventist World, juin 2022

Y avait-il un sanctuaire céleste avant le péché ?

Je suppose que votre question porte sur le sanctuaire céleste en tant que tel, sur sa nature et son objectif, avant l’entrée du péché dans le cosmos. La révélation biblique fournit des informations qui jettent une certaine lumière sur votre question et se focalise sur Dieu lui-même.

DIEU EST LE CRÉATEUR

La doctrine de la création est fondamentale pour la théologie du sanctuaire céleste. Je mentionnerai ici trois éléments concernant Dieu et la création. Premièrement, chaque membre de la divinité a été directement impliqué dans la création – le Saint-Esprit (Gn 1.2), le Fils (Jn 1.1-3), et le Père (Gn 1.1 ; He 11.3). Ce Dieu unique a créé la totalité du cosmos – le cosmos lui-même et tout ce qu’il contient. Du coup, il n’appartient pas au domaine de la création. Deuxièmement, le fait que Dieu ait créé par la parole présuppose une distance entre le Créateur et ce qui est venu à l’existence sur son ordre. Dieu n’était pas prisonnier de la création. Troisièmement, Dieu existe par lui-même en dehors du cosmos qu’il a créé. Puisque le Créateur est bien au-delà de sa création – il est le Dieu transcendantal – la création n’est pas assez grande pour englober la plénitude du divin, comme le souligne 1 Rois 8.27 : « Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir ».

DIEU EST LA SEULE DIVINITÉ RÉSIDENTE COSMIQUE

La divinité, laquelle est par nature – voire essentiellement – différente de sa création, a choisi d’entrer dans la création pour habiter parmi ses créatures (voir 2 Ch 30.27). Ce dont on parle ici, c’est de la condescendance divine – d’une démonstration glorieuse de l’amour divin envers toutes les créatures. Dieu s’est localisé dans notre espace créé pour être proche de ses enfants cosmiques et leur être accessible. C’est donc au moment de la création que Dieu a condescendu à établir sa demeure au sein de la création. Le psalmiste nous ramène à la création et indique que la terre était alors fermement établie. Il ajoute : « Ton trône est établi dès les temps anciens ; tu existes de toute éternité. » (Ps 93.2) La présence souveraine de Dieu dans son sanctuaire est ancienne – depuis le commencement – mais Dieu lui-même est éternel. Jérémie est plus explicite : « Il est un trône de gloire, élevé dès le commencement, c’est le lieu de notre sanctuaire. » (Jr 17.12 ; voir Gn 1.1)
Le trône est une métonymie de son sanctuaire et de sa puissance souveraine (Ps 11.4 ; 103.19). Ce sanctuaire n’a pas été construit de main d’homme, mais par Dieu (He 9.11). Dans cet espace unique, les êtres célestes adoraient et servaient la divinité résidente (Ps 103.19-22). Lorsque le péché est entré dans le cosmos, Dieu a décidé de s’en occuper depuis sa demeure céleste (voir 1 R 8.30,32,38,39). L’œuvre rédemptrice du Fils sur la croix et dans le temple céleste devait apporter une solution définitive au conflit cosmique. Le tabernacle terrestre avec ses règlements était un type de l’œuvre du Christ (He 10.1).

REVENONS AU COMMENCEMENT : LA DIVINITÉ RÉSIDENTE

Que se passera-t-il après la résolution du problème cosmique ? Dieu continuera à être la divinité résidente du cosmos. Sa proximité est indispensable à la subsistance de la création qui, livrée à elle-même, s’effondrerait.

Mais il y a un nouveau chapitre dans l’histoire cosmique de la demeure céleste de Dieu. Le Créateur va déplacer sa demeure sur une petite planète, située presque aux confins de la Voie lactée, appelée Terre. L’apôtre Jean a vu la demeure céleste de Dieu descendre du ciel vers la nouvelle terre. Il commente : « Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. » (Ap 21.3) Pourquoi Dieu déménage-t-il ici ? Peut-être parce que son Fils, étant notre frère, est un terrien !


Ángel Manuel Rodríguez a pris sa retraite après avoir servi en tant que pasteur, professeur, et théologien.


Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis