EducationInternationales

6 000 élèves du secondaire disent non aux vices et aux pratiques nocives

By 31 décembre 2019 No Comments

Par : Petronio Genebago, Adventist University of the Philippines, et Adventist Review

Une position à l’initiative des étudiants de l’Université adventiste des Philippines.

Au cours de la célébration annuelle de cette année organisée par le Mouvement pour la lutte contre le tabagisme, l’alcool et les drogues (Mouvement SADFREE en anglais), près de 200 étudiants de l’Université adventiste des Philippines (AUP) ont, le 8 novembre 2019, mobilisé plus de 6 000 élèves du secondaire public pour dire non aux pratiques néfastes.

Le programme, de l’Université adventiste des Philippines, de la municipalité de Silang, Cavite, et des Services communautaires adventistes de Cavite Adventist Mission est un projet conjoint du Mouvement SADFREE.

La cérémonie sous le thème : « Je choisis simplement de ne pas en faire usage », visait à permettre aux étudiants de l’AUP de travailler avec leurs camarades de huit écoles secondaires publiques autour de Silang, Cavite, afin de les sauver d’expériences pernicieuses.

Pour faire de cette mission une réalité, le SADFREE a organisé un camp de formation les 4 et 5 octobre afin d’apprendre aux étudiants à donner des conférences et diriger des activités de consolidation d’équipe. Des professeurs et autres invités les ont formé à des conférences sur des sujets tels que « Briser l’habitude de briser les cœurs » (sur le tabagisme), « Penser, ne pas boire » (sur l’alcool), « Le cerveau et la bête » (sur les drogues), « Pourquoi attendre ? » (sur la grossesse chez les adolescentes) et « J’aime mon système immunitaire » (sur le VIH).

Le 8 novembre 2019, les élèves de l’AUP se sont répartis en huit groupes pour atteindre simultanément tous les lycées publics de Silang. Avant l’envoi sur les territoires attribués, le 06 novembre 2019, le président de l’AUP, Francisco Gayoba, les a conduits dans un service d’engagement.

Il leur est rappelé que : « l’amour du Christ nous presse » (2 Corinthiens 5:14), une devise renforcée par le récit de William Wilberforce dont la citation suivante a marqué les esprits et les cœurs : « Une foi privée qui n’agit pas face à l’oppression n’est en rien une foi. » Une prière d’engagement a précédé le départ pour la mission de défenseurs à remplir auprès de ces jeunes désorientés dans leurs mauvaises visions de la vie.

La mission accomplie auprès de leurs camarades de ces différents lycées nationaux de Silang, ils sont retournés à l’AUP et ont partagé leurs expériences à l’Église adventiste internationale du septième jour des Philippines. À cette occasion, les dirigeants ont exprimé leur reconnaissances à l’équipe sortante du SADFREE, pour accueillir les nouveaux responsables dévoués au Seigneur pour le programme de l’année suivante.

La directrice de l’école secondaire nationale de Bulihan, Cristina Austria, directrice de l’un des établissements participant au programme, a également remercié les efforts de l’AUP et le mouvement SADFREE pour valoriser un mode de vie sain à Bulihan.

« Nous remercions les étudiants de l’AUP et le mouvement SADFREE pour avoir dirigé et enseigné aux élèves du lycée national de Bulihan à s’impliquer et faire partie du SADFREE. Nous espérons vous revoir l’année prochaine, » a déclaré Madame l’Austria.

Les défenseurs de SADFREE ont partagé les avantages d’une telle adhésion dans l’aide en faveur de leurs camarades dans les écoles secondaires publiques de Silang.

« J’ai eu la chance de faire partie de ce mouvement, et j’ai non seulement appris à être un bon orateur public, mais j’ai également ressenti l’intérêt d’un travail fructueux dans différents ministères au service de Dieu, » dit Gemers Angel Orais, un étudiant en médecine dentaire.

Jérôme Esquero, étudiant en théologie, a approuvé en argumentant qu’: « Être une bénédiction pour les élèves et les enseignants de l’école intégrée d’Ulat a été également une bénédiction ». « Le fait de partager la lumière et les connaissances pour lesquelles SADFREE m’a formé était pour moi une toute nouvelle expérience. Je loue le Seigneur pour le succès du mouvement. »

Loveliester Floron, un autre étudiant en théologie, partage combien il se sent béni par ce qu’il appelle « l’amour, la bonté et la fidélité de Dieu, » poursuivant : « ce fut l’expérience la plus inoubliable qui soit arrivée dans ma vie. J’ai vu et expérimenté l’action efficace de Dieu. Je loue Dieu pour le succès de ce mouvement. »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply