FemmesGestion Chrétienne de la VieInternationales

Aider les femmes à rester au-dessus du seuil de pauvreté en Papouasie-Nouvelle-Guinée

4 avril 2021 | Maryellen Hacko | Adventist Record

Passionné par l’amélioration du bien-être des femmes et de leurs familles en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG), le pasteur Leighton Kasimo a réparé et aidé à distribuer plus de 1 600 machines à coudre depuis 2014 afin d’améliorer les compétences et l’autonomie des femmes dans le besoin.

« J’ai remarqué qu’il y a un grand besoin pour les femmes et les familles, alors j’ai discuté avec ma femme et j’ai décidé d’apporter mon aide avec les compétences nécessaires. Nous devons nous attaquer aux problèmes sociaux qui touchent les familles », explique-t-il.

Étant dans le ministère pastoral depuis 2008 et consacré en 2012, le pasteur Kasimo sert actuellement l’église en tant que directeur de la gestion chrétienne de la vie et des ministères de la famille pour la Western Highlands Mission (WHM). Ce n’est que lorsqu’un Australien du nom de Brian O’Hare, de Perth, a appris au pasteur Kasimo à réparer des machines à coudre en 2014, qu’il en a fait un axe de son ministère.

« M. James Ua a présenté Brian au siège de la mission de Kimininga et c’est là que j’ai saisi l’occasion comme un passe-temps, mais cela s’est transformé en un ministère pour répondre aux besoins des autres », explique-t-il.

N’ayant pas les moyens d’acheter des machines à coudre pour les femmes elles-mêmes, le pasteur Kasimo et sa femme Ato, avec qui il travaille en partenariat dans le cadre de ce ministère, comptent sur la générosité de l’ADRA et des personnes d’Australie et d’outre-mer pour soutenir leur travail.

Dans un cas, la directrice de l’intendance et de la santé, Anita Kup, a demandé un financement à l’ADRA en 2018, qui a été utilisé par le pasteur et Mme Kasimo pour fournir 23 machines à coudre manuelles à des femmes dans le besoin et organiser une formation sur la façon de les utiliser.

« Dieu nous a abondamment bénis, ma famille et moi, pour que nous devenions des bénédictions pour de nombreuses familles qui luttent pour vivre au-dessus du seuil de pauvreté, en réparant leurs machines à coudre et en leur transmettant également d’autres compétences afin qu’elles puissent gagner un revenu pour soutenir leur vie, comme mettre de la nourriture sur la table et payer les frais de scolarité de leurs enfants. »

En plus des cours de couture, le pasteur et Mme Kasimo forment également les femmes au crochetage, à l’art floral, à la couture, à la lecture musicale, à l’éducation financière, à la réparation des machines à coudre, à la nutrition et à une vie saine.

Le pasteur Kasimo organise son ministère des machines à coudre autour de voyages dans les districts et d’autres rendez-vous au cours de l’année.

« Je suis mon planning annuel et je me rends dans les districts avec mon épouse et d’autres animateurs pour conduire la formation. J’y anime également des réunions d’évangélisation, des ateliers sur l’intendance et les ministères familiaux, et je visite les églises ou les groupes de femmes sur demande, en dehors de mes fonctions départementales », explique-t-il.

Lorsqu’on lui demande pourquoi il est si déterminé à améliorer la vie des femmes de cette manière, le pasteur Kasimo répond : « Les femmes jouent un rôle important dans la gestion des affaires familiales. Les femmes sont [souvent] considérées comme des personnes de seconde classe [et pourtant] elles doivent devenir les soutiens de famille. Je veux aider celles qui sont malheureuses à cause de la violence domestique et des abus. »

If you would like to support Pastor Kasimo and his team in their important work, you can contact him further via email at LeightonKasimo@adventist.org.pg.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply