CommunicationsInternationales

Australie : les médias adventistes sont touchés par la décision de Facebook

By 19 février 2021 No Comments

Australie | Adventist Record | DIA

Facebook a interdit le partage de contenu d’actualités australiennes sur sa plateforme, y compris le contenu créé pour Adventist Record, Signs of the Times, et Mums at the Table.

Le géant des réseaux sociaux a bloqué ce type de contenu jeudi matin 18 février 2021, en réponse au nouveau projet de loi Media Bargaining Bill initié par le gouvernement australien, qui propose que les grandes entreprises de technologie paient les entreprises de médias pour le contenu d’actualités.

Des groupes tels que Science & Technologie Australie, le Bureau de la Météorologie, le Centre Média des Sciences d’Australie, l’Association Australienne des Enseignants de Science, les Professionnels d’Australie, L’Institution Royale d’Australie et Research Australia ont également été bloqués, entraînant des préoccupations au niveau de la santé et de la sécurité, en particulier dans un contexte où des alertes concernant le mauvais temps et les feux de forêt sont envoyés.

 

« Se réveiller pour découvrir que Facebook avait interdit tout notre contenu a été un choc, » a déclaré Jarrod Stackelroth, rédacteur en chef de  Adventist Record et Signs of the Times. Nous n’avons aucun moyen de savoir combien de temps cela pourrait durer ou quel impact durable cela aura sur notre capacité à partager les informations adventistes dans toute la Division du Pacifique Sud.

Les changements signifient que les messages provenant des pages de médias n’apparaissent plus et que le contenu ne peut pas être partagé. Les pays en dehors de l’Australie ne peuvent pas non plus accéder au contenu d’Adventist Media.

« C’est une bonne chose que nous ayons des magazines imprimés et des sites web qui sont toujours sous notre contrôle, et nous continuerons de produire du contenu par ces moyens, » a dit Jarrod Stackelroth.

Une façon de rester en contact avec les dernières informations est de vous abonner à la newsletter  d’Adventist Record qui arrive directement dans la boîte de réception électronique de l’abonné une fois par semaine.

« Les événements de cette semaine m’ont fait réfléchir à la façon dont nous, en tant que chrétiens, nous utilisons les plates-formes à notre disposition, » a déclaré Jarrod Stackelroth. « Cette interdiction de Facebook s’annonçait depuis un certain temps, et Google pourrait lui emboîter le pas. Nous devons être des disciples efficaces dans tous les domaines possibles, partageant la bonne nouvelle de Jésus. Il viendra peut-être un jour où des organisations privées comme Facebook et Google, et même des gouvernements, interdiront le contenu chrétien ou les chrétiens sur les plateformes publiques en raison des croyances que nous professons. »


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply