EducationInternationales

Aux Fidji, la cour d’appel se prononce contre l’école adventiste

9 juin 2021 | Tracey Bridcutt | Adventist Record | Adventist Review

Le comité exécutif de la mission adventiste de Fidji a tenu une réunion d’urgence le 8 juin 2021, afin de discuter des prochaines étapes dans l’affaire juridique de longue durée centrée sur le Vatuvonu Seventh-day Adventist College.

La réunion a été convoquée en réponse à la décision du 3 juin de la Cour d’appel de Fidji d’annuler une décision antérieure de la Hight Court selon laquelle la nomination des enseignants financés par l’État dans toute école établie par une organisation confessionnelle doit être approuvée par l’organisation confessionnelle.

La Cour d’appel a estimé que « toute communauté religieuse qui reçoit une aide de l’État sous la forme d’enseignants ne peut intervenir dans la nomination de ces enseignants, ni refuser d’accepter la nomination d’enseignants pour des raisons de religion ou de croyance religieuse ou tout autre motif de discrimination interdit ».

Cette décision est décrite comme un jugement historique, car elle a été interprétée dans le cadre des dispositions de la Constitution fidjienne. En fait, cela signifie que tous les enseignants payés par le gouvernement sont considérés comme des fonctionnaires et ne peuvent donc pas être considérés comme promouvant une vision du monde religieuse spécifique. Le programme scolaire doit également être enseigné dans une perspective laïque. La seule façon pour les écoles adventistes d’enseigner la Bible est que l’église paie ces enseignants séparément du gouvernement.

Une déclaration publiée dans la soirée du 8 juin par le secrétaire de la mission de Fidji, Ronald Stone, et le secrétaire associé de la mission, Epeli Saukuru, indique qu’après de nombreuses prières et délibérations, le Comité exécutif a sélectionné un sous-comité chargé d’étudier en profondeur le pour et le contre de quatre options possibles contre la décision de la Cour d’appel. Sur la base de leurs recommandations, le Comité exécutif (EXCOM) se réunit à nouveau le 14 juin pour prendre une décision finale.

« Par conséquent, nous vous demandons sincèrement à tous de prier pour que Dieu nous guide et nous apporte sa sagesse », ont écrit Stone et Saukuru dans leur déclaration. « Veuillez prier pour le sous-comité alors qu’il examine minutieusement et formule des informations et des recommandations importantes. Prions également pour le comité exécutif, qui prendra la décision finale pour l’église. »

L’affaire Vatuvonu fait l’objet de débats au sein du système juridique fidjien depuis 2019. Elle a des implications importantes non seulement pour les écoles adventistes, mais aussi pour l’ensemble du système éducatif fidjien, qui est largement géré par des organisations confessionnelles. Actuellement, le gouvernement fidjien gère un système d’éducation universelle gratuite dans lequel il paie les salaires du personnel et finance les écoles du pays. Dans le cadre de son système de sélection ouvert de recrutement au mérite, le gouvernement choisit les directeurs et le personnel enseignant pour pourvoir les postes vacants dans les écoles publiques et confessionnelles.

Le directeur de l’éducation de la division du Pacifique Sud, David McClintock, a déclaré que l’arrêt de la Cour d’appel avait des ramifications majeures au-delà de la contestation initiale des nominations de personnel à Vatuvonu.

« Alors que l’affaire initiale concernait simplement le droit de la mission de Fidji à participer aux discussions sur la dotation en personnel, la portée plus large de la Constitution et l’accent qu’elle met sur une société laïque ont eu pour conséquence involontaire de restreindre tous les fonctionnaires en matière de religion », a-t-il déclaré. « Ainsi, notre principale raison d’être et la nature évangélique de notre système scolaire sont désormais supprimées. »

La mission fidjienne dispose de 42 jours pour faire appel devant la Cour suprême à compter du jour où la décision de la Cour d’appel a été rendue.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply