InternationalesPastoraleSalle de presse

Communiqué de presse de l’EUD

29 avril 2021 | Bern, Suisse | EUD News

Le comité d’administration de l’Union adventiste du nord de l’Allemagne, lors de sa réunion en ligne du dimanche 25 avril, a décidé, entre d’autres questions, de rétablir la résolution prise en 2012 lors de leur Assemblée générale ordinaire de consacrer (ordonner) des femmes au ministère pastoral.

Le pasteur Mario Brito, président de la Division Inter-Européenne de l’Église adventiste du septième jour (EUD), qui était présent, a suivi le débat engagé et a demandé aux participants de ne pas perdre de vue que l’Église adventiste est une organisation mondiale.

« Je ne suis pas contre le fait que l’ordination des femmes se fasse en Europe alors que d’autres parties du monde peuvent choisir de ne pas le faire. Ce qui m’inquiète, c’est que nous le ferons contre une décision de la session de la Conférence générale. » Il a recommandé de ne pas suivre l’orientation proposée.

Il avait certainement en tête la déclaration de l’EUD publiée en juillet 2015, immédiatement après le vote de l’Assemblée mondiale de la Conférence générale de l’Église adventiste, ne permettant pas aux divisions mondiales de décider par elles-mêmes d’ordonner ou non des femmes au ministère pastoral.

Ce document attirait l’attention de la famille adventiste de la Division Inter-Européenne sur le fait qu’elle devait éviter que les divergences d’opinion sur l’ordination des femmes divisent l’Église.

L’administration de la Division Inter-Européenne ne soutient pas une action contre un vote pris lors d’une Assemblée mondiale de la Conférence Générale. Jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée d’un commun accord, l’Église devrait continuer à encourager et à montrer son appréciation à toutes les femmes, quelle que soit la capacité dans laquelle elles servent le Seigneur et l’Église.

L’administration de la Division Inter-Européenne de l’Église adventiste poursuivra le dialogue avec l’Église mondiale et ses branches régionales afin de trouver une solution appropriée à une question qui est en suspens depuis environ 140 ans.

L’une des leçons les plus importantes que l’Église adventiste devrait tirer est que la meilleure façon de trouver une solution à une question aussi sensible est de confier sa résolution à l’administration de chaque division mondiale, d’une manière similaire à la décision concernant l’ordination des anciens de l’Église prise il y a environ un demi-siècle.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply