Internationales

Dans l’Ouest du Venezuela, plus de 500 personnes sont baptisées après une campagne d’évangélisation en ligne

By octobre 11, 2020 No Comments

Pasteur José Bello avec le couple nouvellement baptisé dans une rivière de la ville montagneuse de San Cristóbal, dans l’état de Táchira, dans l’Ouest du Venezuela, le 12 septembre 2020. Un total de 575 personnes ont été baptisées à l’occasion d’une campagne d’évangélisation en ligne qui a eu lieu du 5 au 12 septembre 2020, après un mois d’efforts de la part des dirigeants et des membres pour donner des études bibliques en ligne et promouvoir les réunions du soir diffusées en direct. [Photo : Union de l’Ouest du Venezuela]

2 octobre 2020 | Barquisimeto, Venezuela | Yosainy de Colina, Moises Aponte et l’Équipe de Presse de la Division Inter Américaine

Plus de 500 personnes ont été baptisées et acceptées dans l’Église adventiste du septième jour dans l’Ouest du Venezuela à la suite d’une campagne d’évangélisation en ligne qui s’est tenue du 5 au 12 septembre 2020. La campagne de huit jours a attiré plus de 1000 visiteurs chaque soir sur Facebook et YouTube et a permis à plus de 4200 personnes de recevoir des études bibliques en ligne, ont déclaré les dirigeants de l’église.

À la fin de la campagne d’évangélisation, plus de 53300 personnes dans tout l’ouest du Venezuela ont exprimé leur intérêt pour des études bibliques.

« Il n’y a pas de mots pour exprimer le succès qu’a connu cet effort d’évangélisation ici dans le territoire de notre église, » a déclaré le pasteur Orlando Ramírez, président de l’Église adventiste dans l’Ouest du Venezuela. « C’est une expérience complètement nouvelle pour nous ici et en particulier cette année au cours de laquelle notre pays a fait face à de vrais défis en matière d’internet à travers le pays.

Pr. Jose Rivero, évangéliste de la Fédération du Centre-Nord, baptise Celia Villena à l’église adventiste du Calvario dans la ville de Valencia, le 12 septembre 2020. [Photo : Union de l’Ouest du Venezuela]

Les difficultés dans le pays

Selon pasteur Ramírez, certains jours, l’électricité est coupée pendant quatre, six ou même 12 heures dans différentes régions du Venezuela, en particulier dans l’ouest du Venezuela. La tenue de services en ligne pendant la crise amenée par la pandémie s’est avérée difficile ; il y a aussi eu d’autres complications qui surviennent lors de la planification d’une semaine d’efforts d’évangélisation en ligne, a-t-il expliqué.

« Cela a été un vrai défi, mais miraculeusement, de nombreuses personnes ont accepté Jésus et ont décidé de se faire baptiser. Nous louons Dieu pour cela, » a-t-il dit. Il n’y a pas eu de complications techniques lors de la retransmission de chaque soirée de la campagne.

La campagne a également été diffusée en direct sur les 50 stations de radio FM appartenant à l’Église adventiste au Venezuela.

Baptisée « Parlons de Lui, » la campagne mettait l’accent sur la vie de Jésus, son pardon, son amour, sa paix, sa guérison, sa puissance et son salut.

Pasteur Orlando Ramírez, président de l’Église adventiste du septième jour dans l’Ouest du Venezuela. [Photo d’archives : Union de l’Ouest du Venezuela]

« Nous avions de grandes attentes puisque nous avions déjà eu des expériences de campagnes d’évangélisation en ligne, mais aucune comme cette campagne, » a déclaré le pasteur Fernando Toala, assistant du président de l’union pour l’évangélisation dans l’Ouest du Venezuela. « C’est vraiment impressionnant d’avoir baptisé 575 personnes dans ces circonstances de pandémie et dans les conditions auxquelles nous sommes confrontés dans ce pays. »

Planification et exécution de la campagne en ligne

Normalement, après une campagne d’évangélisation de deux semaines organisée dans une église locale, les baptêmes peuvent atteindre jusqu’à 350 personnes, a-t-il dit. « Le fait d’avoir amené autant de nouveaux croyants avec l’effort en ligne, et en seulement une semaine, est une très bonne chose et nous louons le Seigneur pour sa bonté. »

Le travail de préparation a duré près de deux mois et comprenait un travail de promotion qui a été coordonné par les dirigeants de l’église, les pasteurs, les équipes de médias et les membres d’église. La promotion du programme a été assurée via WhatsApp, Facebook, YouTube et d’autres plates-formes.

Le programme du soir durait une heure tout au plus et comprenait de la musique, des requêtes de prière et un message spirituel présenté par le pasteur Arnaldo Cruz de l’Église adventiste du septième jour de Peregrinos à Miami, en Floride, aux États-Unis.

Arnaldo Cruz, pasteur de l’Église adventiste de Peregrinos à Miami, en Floride, aux États-Unis, intervient lors d’une des rencontres du soir pendant la campagne d’évangélisation en ligne, du 5 au 12 septembre 2020. [Photo : Capture d’écran de l’Union de l’Ouest du Venezuela]

Résultats et plans de suivi

Selon les dirigeants de l’église, une moyenne de 70 requêtes de prière ont été reçues chaque jour en ligne d’internautes basés non seulement au Venezuela, mais aussi au Brésil, en Colombie, au Pérou, en Équateur, au Panama, au Mexique, au Chili, au Paraguay, aux États-Unis, à Trinidad-et-Tobago, à Aruba, en Argentine et dans de nombreux autres pays.

« Il y a eu vraiment beaucoup de témoignages qui nous sont parvenus en ligne de nombreuses personnes à travers le monde, » a déclaré le pasteur Ramírez. La différence dans cette campagne a beaucoup à voir avec une stratégie de promotion intensive et une préparation en profondeur. « Nous sommes reconnaissants pour tout le travail acharné réalisé par chacune des personnes impliquées, nos stations de radio du réseau Hope Radio Venezuela. »

Pasteur Ramirez a encouragé les membres d’église à continuer de participer à l’accomplissement de la mission consistant à proclamer l’évangile à tous ceux qu’ils connaissent. Les pasteurs et les dirigeants des églises locales ont continué à garder le contact avec toutes les personnes qui ont participé aux études bibliques en ligne, et d’autres baptêmes ont eu lieu depuis la fin de la campagne.

Un programme spécial est prévu en ligne pour le sabbat 3 octobre 2020, avec, dans le cadre du suivi de la campagne, un message évangélique présenté par le pasteur Arnaldo Cruz, destiné aux dizaines de croyants qui ont pris la décision de se faire baptiser.

Un groupe regarde la campagne d’évangélisation en ligne depuis un ordinateur portable dans une maison dans l’Ouest du Venezuela. [Photo : Union de l’Ouest du Venezuela]

Les dirigeants de l’église planifient déjà la prochaine campagne d’évangélisation en ligne prévue pour le deuxième trimestre de 2021.

Moises Aponte a contribué à ce rapport.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply