Skip to main content
Internationales

Des bénévoles de Maranatha participent aux efforts de reconstruction du camp adventiste.

29 mai 2022 | États-Unis | Maranatha Volunteers | Adventist World

Six mois après que l’incendie Caldor ait ravagé sa propriété, le camp et centre de retraite Leoni Meadows à Grizzly Flats, en Californie (États-Unis), se remet sur pied avec l’aide de 141 amis.

Du 7 au 21 avril 2022, Maranatha Volunteers International a organisé un projet de mission au camp pour aider aux efforts de récupération et de reconstruction.

« C’est dingue. Je veux dire, j’ai fait une liste d’environ 4 000 choses à faire pour eux », a déclaré Craig Heinrich, directeur exécutif de Leoni Meadows, « et Maranatha est arrivé ici et environ un jour après, ils voulaient savoir s’il y avait d’autres tâches à faire parce qu’ils avaient déjà pratiquement fait celles que je leur avais données. »

Heinrich a peut-être exagéré au sujet des 4 000 tâches, mais les 141 volontaires qui sont passés par le camp ont accompli une longue liste de travaux, comme le déblaiement des débris, la fente des arbres abattus, la réparation de la voie ferrée, la reconstruction de l’amphithéâtre et la construction de terrasses, de stations de pompage et de hangars. Dans le pavillon principal, endommagé par la fumée, les bénévoles ont installé de nouveaux meubles-lavabos, peint toutes les pièces, frotté les murs et les fenêtres, nettoyé les meubles et lavé le linge — soit environ 130 charges de linge.

Si la plupart des volontaires venaient de Californie, plusieurs d’entre eux venaient de l’extérieur de l’État et d’aussi loin que le Tennessee. Le projet a accueilli des groupes de l’église adventiste du septième jour de Redding et de l’Église adventiste du septième jour de Capitol City, toutes deux situées en Californie. La Monterey Bay Academy, également en Californie, a amené 54 étudiants et membres du personnel pour aider pendant un week-end.

Pour le bénévole Ron Gaudrealt, de Grass Valley, en Californie, le travail était personnel. « Mes petits-enfants ont fait du camping ici. L’une de mes filles a fait du camping ici…. j’ai participé à des retraites pour hommes, ce lieu occupe donc une place très spéciale dans nos cœurs », a-t-il déclaré. « Alors, quand nous avons entendu parler de ce projet, nous avons dû nous inscrire. »

Aujourd’hui, grâce au travail des bénévoles de Maranatha, M. Heinrich s’attend à ce que le camp ouvre ses portes pour l’été 2022.

« Ce projet a vu le jour parce que Maranatha a les compétences nécessaires pour faire venir des bénévoles et réaliser des projets vraiment rentables et très appropriés au camp. Nous ne pouvons pas avoir de camp sans que certaines choses fonctionnent, et tant de choses devaient être reconstruites pour que nous puissions avoir un camp », a déclaré Heinrich. « Je savais que Maranatha, A, avait l’expertise, mais B, qu’ils avaient le pouvoir des personnes pour nous remettre sur les rails du ministère au camp. »

Chaque année, Maranatha travaille avec des organisations aux États-Unis et au Canada pour fournir de la main-d’œuvre bénévole pour divers projets de construction ou de rénovation dans des camps d’été et des centres de retraite, des écoles et des églises. Les travaux vont de la rénovation de bâtiments existants à la construction de nouveaux bâtiments et permettent d’économiser des milliers de dollars en coûts de main-d’œuvre.


Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis