EvangélisationInternationales

Le Dr Richard Elofer, directeur du Centre mondial de l’amitié judéo-adventiste (WJAFC), prend sa retraite

13 août 2021 | Maryland, États-Unis | Gary Krause | Global Mission

Le Dr Richard Elofer prendra sa retraite à la fin du mois en tant que directeur du Centre mondial de l’amitié judéo-adventiste (WJAFC). Pendant plus de 21 ans, Richard a occupé ce poste et a été un défenseur passionné et infatigable de la mission auprès des Juifs.

En tant que juif lui-même, Richard a constamment rappelé à l’église l’importance de cette mission, et la nécessité d’un engagement respectueux et informé avec son peuple. Sa voix nous manquera. Comme le dit Wagner Kuhn, président du département de la mission mondiale à l’université Andrews, « Nous avons apprécié sa vision de la mission et son plaidoyer pour une plus grande implication de l’église dans le travail en faveur des Juifs nous manquera. »

Né à Casablanca, au Maroc, dans une famille juive orthodoxe, Richard est devenu adventiste du septième jour à l’âge de 19 ans, alors qu’il vivait à Paris. Il a ensuite servi en tant que colporteur et pasteur d’église, puis président du champ d’Israël pendant 15 ans. En 2000, alors qu’il servait en Israël, il a également été nommé directeur de la WJAFC. En 2012, lui et son épouse, Liliane, se sont installés en France où il a pu se consacrer à plein temps à la direction du centre.

Richard a mis tout son cœur et toute son âme dans son travail. Il a constamment passé de longues heures à écrire des milliers de pages, à donner des centaines de séminaires et de sermons, à soutenir et à encadrer des ministères et des congrégations juives dans le monde entier. « Richard a servi la diaspora juive avec une passion sans bornes », déclare le Dr G. T. Ng, ancien secrétaire général de la Conférence générale. « Son héritage d’engagement tenace et de force d’âme dans la mission a été une source d’inspiration pour nous tous. »

Dédié à la rencontre des Juifs dans leur contexte culturel, Richard n’a pas hésité à rappeler à l’Eglise que Jésus était un Juif qui a exercé son ministère auprès des Juifs. « L’héritage juif de Richard l’a préparé à partager des idées pénétrantes qui amènent l’église à développer et à adopter des matériaux et des méthodes contextualisés », déclare le Dr Mike Ryan, ancien directeur de Global Mission, qui a recruté Richard pour la WJAFC en 2000.

Chaque semaine, sans faute, pendant 18 ans, Richard a envoyé un bulletin d’information hebdomadaire – 916 numéros au total – en plusieurs langues. En mars de cette année, il a informé ses 1 500 abonnés que ce serait le dernier numéro sous sa direction.

« J’ai apprécié la collégialité de Richard pendant les nombreuses années où nous avons travaillé ensemble au sein de la fraternité missionnaire », déclare le Dr Oscar Osindo, directeur par intérim de l’Institut des missions mondiales. « Alors qu’il se dirige vers une retraite bien méritée, je suis sûr qu’il continuera à nous bénir, moi et le monde, avec ses commentaires bibliques de l’Ancien Testament, livre par livre. »

Il est difficile d’imaginer le ministère juif adventiste sans Richard officiellement à la barre. Cependant, je sais qu’il n’abandonnera jamais son implication personnelle dans ce ministère. « Richard rejoint la liste des adventistes du septième jour qui ont passionnément travaillé et cru que le peuple juif n’est pas seulement choisi par Dieu, mais qu’il est aimé de Dieu et que, par la grâce de Jésus, il vivra éternellement dans la nouvelle Jérusalem », déclare le Dr Ryan.

Je souhaite à mon cher ami et collègue que Dieu continue de le bénir alors qu’il entre dans cette nouvelle phase de sa vie. Je sais que, entre autres choses, il appréciera de passer plus de temps avec Liliane et ses enfants, Rachel, Raphaël et Johann, et, bien sûr, ses petits-enfants qu’il aime tant.

Gary Krause
Directeur, Mission adventiste
Conférence générale des adventistes du septième jour

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply