Santé

Le métabolisme est-il responsable de l’embonpoint ?

Le 29 mars 20201 | Floride, États-Unis | Adventist Health | DIA

Vous avez sans doute entendu le mot « métabolisme » utilisé un peu à toutes les sauces. Les gens disent souvent que « le métabolisme ralentit avec l’âge » ou qu’une telle personne « ne prend pas de poids, car son métabolisme est rapide ». Mais ces énoncés sont-ils vrais ? Et qu’est-ce que le métabolisme en réalité ? Comment affecte-t-il notre poids ?

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Chaque fonction de l’organisme requiert de l’énergie. La digestion de la nourriture, la respiration, le pompage d’oxygène dans le sang impliquent tous des procédés chimiques qui maintiennent le corps en vie et le font fonctionner.

L’énergie minimale dont on a besoin pour assurer la continuité de toutes ces fonctions s’appelle le métabolisme de base. Souvent, quand les gens parlent de « métabolisme lent », ils font en fait référence à un faible métabolisme de base.

Ainsi, si nous connaissons notre métabolisme de base, nous pouvons mieux comprendre nos besoins fondamentaux en énergie, laquelle s’obtient par les calories. Donc, notre métabolisme de base nous aide à calculer la quantité minimale de calories dont nous avons besoin par jour. L’âge, le sexe, les habitudes d’exercice et les gènes d’une personne contribuent tous au nombre de calories dont elle a besoin pour maintenir un niveau adéquat d’énergie.

Les mythes sur le métabolisme

Certains prétendent être nés avec un « métabolisme rapide ». Le métabolisme comprend effectivement une composante génétique, mais le mode de vie et les habitudes de santé ont un plus grand impact sur le métabolisme qu’on le pense.

La masse musculaire est en fait le facteur qui affecte le plus la vitesse du métabolisme. Plus une personne est musclée, plus son métabolisme est efficace. Par exemple, les hommes peuvent avoir un métabolisme plus rapide, parce que beaucoup d’entre eux ont une masse musculaire plus importante et moins de graisse corporelle que les femmes. De plus, les gens ont tendance à perdre de la masse musculaire avec l’âge, ce qui explique le ralentissement de leur métabolisme.

Comment le métabolisme affecte-t-il le poids ?

Certains disent avoir de la difficulté à perdre du poids à cause d’un « métabolisme lent ». Il est vrai que les habitudes alimentaires affectent le métabolisme, mais la vérité est plus nuancée que le croient bien de gens.

Lorsque l’on suit des régimes-choc ou que l’on restreint grandement notre apport calorique, notre corps a tout de même besoin de trouver de l’énergie quelque part. C’est ainsi que le corps peut commencer à se nourrir d’énergie dans les muscles. Et lorsque l’on perd de la masse musculaire, le métabolisme ralentit. Donc, après un régime-choc, on peut reprendre du poids rapidement, parce que c’est de la masse musculaire qui a été perdue.

Le meilleur moyen de perdre du poids est de brûler plus de calories qu’on en consomme tout en satisfaisant les besoins caloriques de notre métabolisme de base. Cette méthode peut ralentir le processus de perte de poids, mais la perte est plus facile à maintenir lorsque le poids perdu ne provient pas de la masse musculaire. Si vous avez de la difficulté à perdre du poids, peut-être estimez-vous incorrectement le nombre de calories que vous consommez? À moins de mesurer vos portions, il peut être très facile de consommer trop de nourriture saine, mais très calorique, comme les noix, le beurre d’arachide et l’huile d’olive.

Parfois, quoique rarement, une condition sous-jacente peut affecter le métabolisme, comme l’hypothyroïdie (le mauvais fonctionnement de la glande thyroïde) et le syndrome de Cushing. Consulter votre médecin pour traiter de possibles conditions sous-jacentes pourrait vous aider à atteindre et à maintenir un poids santé.

Puis-je faire accélérer mon métabolisme ?

Vous êtes peut-être tenté par les boissons énergisantes, les shakes protéinés ou les suppléments qui prétendent augmenter le métabolisme et favoriser la perte de poids. Mais bien que ces produits puissent produire des résultats initiaux intéressants, ils sont généralement peu efficaces à long terme.

L’exercice régulier constitue la méthode prouvée pour perdre du poids. Les programmes d’exercice complets sont composés d’activités d’aérobie, d’entraînement musculaire et d’étirements. Tentez de faire au moins deux entraînements musculaires par semaine afin d’augmenter votre masse musculaire, car c’est ce qui influencera le plus votre métabolisme. Vous pouvez également augmenter votre niveau d’activité par de petites modifications à vos habitudes quotidiennes, telles qu’emprunter les escaliers plutôt que l’ascenseur, faire des marches de dix minutes dans votre quartier ou garer votre voiture au fond du stationnement lorsque vous faites vos courses. Et n’oubliez pas de toujours consulter votre médecin avant d’entamer un nouveau programme d’exercice.

Le maintien d’un poids santé

Il n’existe aucune pilule magique pour augmenter le métabolisme ou perdre du poids. Cependant, si vous avez de la difficulté à atteindre un poids santé, l’aide d’une nutritionniste pourrait être considérée. Les nutritionnistes sont des experts de l’alimentation qui peuvent vous aider à comprendre, notamment, l’étiquetage alimentaire, les calories, les portions et les groupes alimentaires.

Chaque personne est unique; le programme alimentaire qui pourrait être viable pour vous et vous être bénéfique pourrait ne pas fonctionner pour quelqu’un d’autre et vice versa. Les nutritionnistes peuvent donc concevoir un programme personnalisé pour vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids et à les maintenir.


La version originale de cet article a été publiée par Adventist Health.


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply