InternationalesJeunesse

La division du Pacifique Sud célèbre la Journée mondiale de la jeunesse

25 mars 2021 | Maryellen Hacko | Adventist Record

Les jeunes des églises locales et des conférences de la division du Pacifique Sud (SPD) ont participé à la Journée mondiale de la jeunesse (JMJ) le samedi 20 mars, en assistant aux services de culte et en servant leurs communautés aux côtés des adventistes du monde entier.

Cette initiative de la Conférence générale vise à mobiliser les jeunes pour partager l’évangile. Le thème de la Journée mondiale de la jeunesse cette année était « Tendre la main », avec un accent sur le service communautaire. Bien que le SPD n’ait pas été présenté dans le livestream mondial cette année, de nombreuses conférences locales ont célébré l’événement en touchant leurs communautés ou en organisant des rassemblements de jeunes.

Au Vanuatu, des jeunes ont rendu visite aux patients de l’hôpital du district nord, partageant la parole et chantant des chansons aux patients dans un effort pour « être la parole ». Ils les ont encouragés avec un verset de Jérémie 30:17 : « ‘Mais je te rendrai la santé et je guérirai tes blessures, déclare l’Éternel, parce que tu es appelé un paria, un Sion dont personne ne se soucie' ». D’autres jeunes sont allés dans leurs communautés locales pour prier pour les malades dans leurs maisons et leur chanter des encouragements. « Nous avons constaté qu’ils étaient seuls et qu’ils avaient un besoin désespéré, la maladie et la maladie », indique une vidéo sur Facebook. « Nous avons donc prié pour eux. »

Aux Fidji, l’action du sabbat après-midi a été stimulée par une annonce sur la radio Hope FM 107 encourageant les jeunes adventistes à servir leurs communautés. À partir de là, des jeunes ont été envoyés par l’église adventiste de Tau, qui s’est rendue dans le village de Momi, à Nadroga, avec des seaux d’articles essentiels à donner aux parents isolés et aux veuves dans le besoin. En outre, les membres de l’église ont distribué de la nourriture aux habitants du village de Nandua, dans le nord des Fidji. Depuis leur journée de service, les jeunes se sont rassemblés chaque soir pour une semaine de prière et ont diffusé les services en direct sur leur page Facebook.

En Nouvelle-Zélande, plus de 100 jeunes se sont réunis pour leur rallye jeunesse la semaine précédente, le 13 mars, à Maranatha Church (Rotorua). La conférencière Sarah-Jane Riley, pasteur du discipulat pour la Conférence du sud de la Nouvelle-Zélande, a parlé du thème « Le carburant de la foi ». En raison des restrictions COVID-19 de niveau 2 dans le pays, l’événement a été ajusté pour avoir deux sessions – une à 11 heures suivie d’un déjeuner dans le hall, et une autre à 15 heures suivie de rafraîchissements.

Dans la Fédération de Greater Sydney (GSC), plus de 350 jeunes se sont rassemblés dans le centre polyvalent du Hills Adventist College, après que leur lieu d’origine, le Crosslands Convention Centre, ait été presque inondé. Le thème du rassemblement de la jeunesse était « Ekklesia » – le mot grec que Jésus a utilisé pour déclarer l’église dans Matthieu 16 – et les jeunes se sont réunis pour la première fois depuis de nombreux mois pour profiter de la louange et de l’adoration de l’église samoane de Mt Druitt, d’articles spéciaux, de la prédication par les jeunes Hamish Kadrian (église de Wahroonga), Jessica Shipton (église de Kellyville) et du nouveau directeur associé de la jeunesse Moses Depaz.

« J’aime comment la personne de Jésus rassemble tant de cultures par son amour unificateur et leur donne le pouvoir de déclarer sa bonté au monde. L’église n’est pas un bâtiment ou un programme, c’est nous ! », peut-on lire dans une publication sur Facebook du directeur de la jeunesse de la CGC, Simon Gigliotti.

La Fédération du Queensland du Sud (SQC) a également célébré un rassemblement de jeunes le 20 mars. Des centaines de jeunes se sont retrouvés à 8h30 pour un petit-déjeuner de crêpes au Northpine Christian College (Brisbane), suivi d’un culte à 10h avec un sermon du pasteur Andrew Aofaga Feaveai. Le tout a été suivi de bottes de foin pour le déjeuner, et d’une compétition de touch-football le jour suivant.

En Australie-Méridionale, les jeunes ont célébré le week-end en organisant une conférence de la jeunesse africaine, qui comprenait les vêpres, un service du sabbat avec un sermon du pasteur Tapiwa Mutseriwa, un débat et une soirée sportive.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply