Skip to main content
InternationalesSanté

Le programme de recherche sur le tabac reçoit plus d’un million de dollars américains

23 juin 2022 | Californie, États-Unis | Lisa Aubry | Université de Loma Linda | Adventist World

Le programme transdisciplinaire de recherche sur le tabac (TTRP) du Loma Linda University Cancer Center (Centre anticancéreux de l’université de Loma Linda) a récemment reçu plus d’un million de dollars de subventions du programme de recherche sur les maladies liées au tabac (TRDRP). Trois subventions soutiendront les efforts des chercheurs de l’Université de Loma Linda pour étudier les conséquences à long terme de l’exposition prénatale au tabac et modéliser de nouvelles approches pour des interventions peu coûteuses de sevrage tabagique pour les femmes enceintes.

Le TRDRP est une agence d’État dédiée à l’élimination du tabagisme commercial et des maladies liées au tabac afin d’améliorer la santé et le bien-être de tous les Californiens. La taxe californienne Prop 56 sur les cigarettes finance le programme de subventions du TRDRP destiné à tous les chercheurs californiens.

Les subventions couvrent un large éventail d’activités de recherche transdisciplinaire et translationnelle au TTRP — de la science fondamentale à la recherche clinique et de santé publique, a déclaré le directeur du TTRP, Pramil Singh.

« Nous sommes ravis de recevoir ce financement du programme de recherche sur les maladies liées au tabac », a déclaré M. Singh. « Les subventions nous aident à acquérir des connaissances en nous engageant dans une gamme transdisciplinaire de projets qui pourraient servir de base pour améliorer et même sauver des vies. »

Le tabac reste la principale cause évitable de décès par cancer dans le monde, a déclaré M. Singh. En tant que l’un des programmes du LLU Cancer Center important pour une subvention de soutien aux centres anticancéreux du National Cancer Institute, le TTRP vise à réduire le tabagisme et les disparités en matière de mortalité par cancer dans la région de Californie du Sud connue sous le nom d’Inland Empire et dans le monde entier.

Une grande partie de la recherche du TTRP se concentre sur les impacts de l’exposition au tabac sur l’épigénome — où le corps stocke un enregistrement des changements chimiques de l’ADN et des protéines — tout au long de la vie. Par exemple, des recherches antérieures du TTRP ont montré que les bébés dont les mères ont fumé pendant la grossesse sont confrontés à l’âge adulte à des risques plus élevés d’anomalies cardiaques, pulmonaires et cérébrales, ainsi qu’à des maladies à long terme comme les maladies neurologiques et les cancers.

« Il est de notoriété publique que les femmes qui fument pendant la grossesse augmentent le risque de décès du nourrisson et du fœtus », a déclaré M. Singh. « Maintenant, nous commençons à montrer comment les effets de la nicotine sur les bébés durent toute leur vie ».

Daliao Xiao, professeur à la faculté de médecine, a reçu 198 000 $ US du TRDRP sous forme de supplément administratif pour poursuivre son projet intitulé « Fetal nicotine exposure develops heart ischemia-sensitive phenotype », qui étudie les effets à long terme de l’exposition du fœtus à la nicotine sur le cœur.

Les études de Xiao ont déjà démontré que l’exposition à la nicotine chez le fœtus augmente le risque de dysfonctionnement cardiaque chez l’enfant plus tard dans la vie. Ce projet, dit-il, cherche à comprendre les mécanismes moléculaires à l’origine de ces changements épigénétiques affectant le cœur. La recherche consiste à utiliser un modèle animal de rates enceintes traitées à la nicotine et à surveiller le cœur de leur progéniture pour observer si l’exposition à la nicotine pendant la grossesse pourrait modifier l’expression du gène AT2R cardiaque.

« Comprendre le mécanisme par lequel l’exposition à la nicotine pendant la grossesse modifie l’expression des gènes cardiaques est d’une importance physiologique fondamentale en soi », a déclaré Xiao. « Mais elle présente également une pertinence clinique pour améliorer la fonction cardiaque et réduire les maladies cardiovasculaires induites par la nicotine. »

Xiao servira également de mentor à Yong Li, un étudiant postdoctoral de LLU qui lance un projet intitulé « Fetal E-cigarette exposure reprograms miR-30c/Neurod1 axis and exaggerates neonatal ischemic stroke », qui a obtenu 180 000 dollars de fonds du TRDRP dans le cadre d’une bourse de recherche postdoctorale. Ce projet utilisera un modèle animal pour étudier si et comment l’exposition aux cigarettes électroniques (e-cigarettes) pendant la grossesse affecte le développement du cerveau des bébés à naître, entraînant un risque accru d’AVC chez les nouveau-nés.

Les e-cigarettes sont des systèmes électroniques d’administration de nicotine qui ont gagné du terrain sur le marché mondial au cours de la dernière décennie. Selon Mme Xiao, l’usage et l’abus des e-cigarettes sont devenus depuis plus populaires que les cigarettes classiques chez les jeunes et les jeunes femmes enceintes. En savoir plus sur les effets néfastes de l’utilisation de l’e-cigarette par les mères sur le cerveau de leur bébé à naître peut avoir des répercussions cruciales sur la santé publique en ce qui concerne les cibles thérapeutiques, la prévention et le traitement des accidents vasculaires cérébraux induits par l’e-cigarette chez les nouveau-nés, explique Xiao.

Une autre subvention du TRDRP soutient les efforts cliniques et de santé publique du TTRP. Anne Berit Petersen, professeur adjoint à l’école des sciences infirmières et à l’école de santé publique, a reçu 953 194 dollars du TRDRP New Investigator Award pour mener une étude de faisabilité intitulée « Integrating CHWs into Prenatal Care for Maternal Smoking Cessation: A Pilot Feasibility Trial ».

Le projet permettra de développer et de tester un nouveau modèle d’intervention de désaccoutumance au tabac à faible coût pour les mères enceintes et de s’attaquer aux disparités sanitaires liées au tabac dans la santé maternelle en impliquant les agents de santé communautaires (ASC) dans le processus d’intervention de désaccoutumance. Les ASC sont des agents de santé publique qui aident à relier les communautés à leurs systèmes de soins de santé. Le programme engagera des ASC, y compris ceux qui ont été formés au San Manuel Gateway College, situé à proximité, pour entrer en contact avec des patientes volontaires par le biais d’une visite initiale en clinique, suivie de visites virtuelles ou à domicile pour aider les mères à arrêter de fumer pendant la grossesse.

Selon Petersen, ce projet s’inspire des pratiques et des évaluations d’un précédent programme de sevrage tabagique maternel financé par l’État — le plus important du comté — qui a été actif à l’hôpital universitaire pour enfants de Loma Linda pendant sept ans (2012-2019) avant que le financement ne cesse.

« Je suis enthousiasmé par l’opportunité que cette subvention nous offre de venir aux côtés de cette population vulnérable dans notre communauté locale et de nous appuyer sur les leçons tirées du programme de sevrage tabagique maternel de LLUCH », a déclaré Petersen. « Grâce à ces fonds, nous pourrons faire participer les femmes, les prestataires de soins de santé et les agents de santé communautaires à l’élaboration d’un programme qui renforcera l’héritage de Loma Linda University Health, à savoir la création d’environnements sûrs et favorables pour que les femmes enceintes arrêtent de fumer et le restent. »

Petersen affirme que les résultats de cette recherche formative et de cet essai pilote pourraient contribuer à l’élaboration de modèles plus efficaces, évolutifs et reproductibles pour les programmes de désaccoutumance au tabac des mères dans tout l’État.

Singh, le directeur du TTRP, déclare que les trois subventions du TRDRP permettent au TTRP de fournir un ensemble critique de données pilotes que l’équipe espère utiliser comme base pour le financement ultérieur d’essais à grande échelle et de résultats concluants ayant des impacts de grande portée.


Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis