Skip to main content
InternationalesSession CG

Les délégués réaffirment le rôle de la Bible et de l’Esprit de Prophétie

By 10 juillet 2022juillet 12th, 2022One Comment

10 juillet 2022 | Saint-Louis, Missouri, États-Unis | Marcos Paseggi | Adventist Review | DIA

Les délégués à la Session de la Conférence Générale de 2022 à St. Louis, dans le Missouri, aux États-Unis, ont voté une résolution sur la Sainte Bible et une Déclaration de Confiance dans les écrits d’Ellen G. White. Les deux votes ont eu lieu lors de la onzième rencontre administrative, dans l’après-midi du 9 juin.

Résolution sur la Bible

La résolution sur la Bible déclare, en partie, que les délégués à la Session de la Conférence Générale expriment leur « conviction que la Bible est la Parole inspirée et révélée de Dieu. » Elle déclare également que « à travers les Saintes Écritures, Dieu s’est révélé et a révélé sa volonté à l’humanité, » ajoutant que « toute la Bible est inspirée et doit être comprise comme un tout afin d’arriver à des conclusions correctes quant à la vérité sur tout sujet révélé. »

Dans une autre partie de la résolution, les délégués soulignent qu’ils « croient que la Bible est la Parole prophétique de Dieu, » et ajoutent : « Nous nous engageons, dans un esprit de prière, à étudier et à mettre en pratique la Bible, la Parole vivante et efficace de Dieu. »

Dans les deux derniers paragraphes, le document déclare en partie que les délégués « croient également que la Bible conduit… à une relation vivante avec Dieu par Jésus-Christ, » et ajoute : « Nous exprimons notre profonde gratitude au Seigneur parce que dans les Écritures nous trouvons l’espérance afin de vivre au milieu des difficultés du monde. » La déclaration se termine en déclarant que « la Bible parle du plan de Dieu, » et cela inclut le moment où il « mettra fin au péché et aux pécheurs pour toujours et établira la justice sur la nouvelle terre. »

Déclaration de confiance dans les écrits d’Ellen G. White

De même, les délégués ont voté d’approuver la Déclaration de Confiance dans les écrits d’Ellen G. White, qui, entre autres points, met l’accent sur le lien existant entre la Bible et ses écrits. Dans cette déclaration, les délégués affirment qu’ils « expriment… une profonde gratitude pour la direction prophétique divine de l’Église adventiste du septième jour, » ajoutant : « nous croyons que les écrits d’Ellen G. White ont été inspirés par le Saint-Esprit et sont centrés sur le Christ et basés sur la Bible. »

Les délégués déclarent également qu’ils s’engagent « à étudier dans un esprit de prière les écrits d’Ellen G. White avec un cœur disposé à suivre [ses] conseils et ses instructions, » ajoutant : « nous croyons que l’étude de ses écrits nous rapproche de Dieu et de sa parole infaillible – les Écritures – nous apportant une expérience transformatrice et édifiante pour la foi. »

Dans le dernier paragraphe, les délégués déclarent qu’ils se réjouissent de ce qui a été accompli grâce à la diffusion de ses écrits « aux formats imprimé et électronique. » Il ajoute : « Nous encourageons le développement continu de stratégies mondiales et locales pour favoriser la circulation et l’étude de ses écrits dans autant de langues que possible. »

La déclaration se termine en disant : « L’étude de ces écrits est un puissant moyen de fortifier et de préparer le peuple de Dieu à affronter les défis de ces derniers jours alors que nous approchons du retour de Christ. »

Les votes

Les votes positifs sont intervenus après un débat animé, qui a inclus, entre autres, des propositions visant à renvoyer la résolution sur la Sainte Bible, à ajourner la proposition sur la Déclaration de Confiance dans les écrits d’Ellen G. White et à reconsidérer le premier renvoi.

Des délégués qui se sont approchés des micros dans l’assemblée ont déclaré qu’ils n’avaient pas de problème avec les documents eux-mêmes, mais avec certaines phrases ou mots spécifiques qui, pensaient-ils, pourraient être remplacés ou être mieux exprimés.

Après un va-et-vient animé, les délégués ont fait une proposition invitant à reconsidérer le renvoi concernant la Résolution sur la Bible, et ont finalement voté de l’approuver à 88,8 pour cent. Après que les délégués aient approuvé de soumettre à nouveau la Déclaration de Confiance sur les écrits d’Ellen G. White, ils ont approuvé le document à 84,9 pour cent.


Traduction : Patrick Luciathe

Pôle communications

Author Pôle communications

More posts by Pôle communications

Join the discussion One Comment

  • Philippe dit :

    Bonjour,
    C’est quand même terrible cette confusion entre la Parole et un être humain aussi bien soit-il, c’est à en pleurer. Et vous le savez bien, certains vont considérer les écrits de EW comme aussi inspirés que la Bible, et les mettre à égalité.
    Pas seulement triste, mais hérétique, alors que j’ai des frères et sœurs Adv qui aiment Jésus et sa Parole…et qui ne confondent pas la Bible avec des êtres humains pêcheurs

Share This

Partagez

Partagez avec vos amis